Accueil Dernières informations sur le retour du programme Test & Go en Thaïlande

Dernières informations sur le retour du programme Test & Go en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
Le tourisme mondial devrait se remettre de la pandémie d'ici 2023

La Thaïlande va relancer le programme de voyage sans quarantaine Test & Go le 1er février, voici les dernières informations sur la nouvelle version.

L'inscription au programme thaïlandais d'exemption de quarantaine (ou presque) connu sous le nom de Test & Go, qui fait partie du processus plus large de réadmission en ligne du Pass Thaïlande (Thailand Pass), sera rouverte la semaine prochaine après avoir été fermée le mois dernier.


Voir : La Thaïlande va reprendre les voyages sans quarantaine à partir de février

À partir de 9 heures le 1er février, les voyageurs entièrement vaccinés de n'importe quel pays pourront demander un code QR pour le Pass Thaïlande afin d'entrer dans le pays en étant (presque) exempts de quarantaine, mais il y a eu quelques changements.

Principaux changements dans le programme Test & Go

Voici les principaux changements, tels que clarifiés par un porte-parole du Centre pour le contrôle de la situation Covid-19 (CCSA) le mardi 25 janvier :

L'inscription pour l'entrée Test & Go sur le Pass Thaïlande est rouverte, le voyage ne s'est jamais arrêté.

L'inscription à Test & Go a été fermée, mais les voyages n'ont jamais cessé.

Les personnes qui avaient précédemment demandé un code QR Pass Thaïlande pour entrer dans le pays dans le cadre du programme Test & Go ont pu entrer dans le pays dans les mêmes conditions.

Voir : Si vous avez le code QR du Test & Go pour voyager en Thaïlande, lisez ceci


Les voyageurs doivent réserver une nuit dans un hôtel ou un centre de villégiature agréé (quarantaine alternative ou SHA++) en attendant les résultats de leur test RT-PCR à l'arrivée.

Un test RT-PCR supplémentaire est maintenant demandé aux voyageurs.

Pour demander un code QR pour le Pass Thaïlande, rendez-vous sur tp.consular.go.th.

L'inscription à Test & Go, aux programmes Bacs à sable ou à l'option de quarantaine complète est gratuite.

Méfiez-vous des sites Web et des agences qui demandent un paiement pour l'inscription au Pass Thaïlande, ils sont bidons !

Deux tests RT-PCR sont désormais requis, les nouveaux demandeurs doivent payer pour les deux.

Suite à l'émergence du variant Omicron et au fait que certains voyageurs Test & Go ont été testés positifs après leur arrivée, le gouvernement thaïlandais a décidé d'exiger deux tests RT-PCR, l'un effectué à l'arrivée (jour 1) et l'autre le jour 5.

Les personnes munies d'un code QR du Pass Thaïlande délivré avant le 1er février peuvent effectuer gratuitement le second test RT-PCR dans un établissement agréé par le gouvernement.

Selon un porte-parole, ce service a pour but de ne pas imposer un fardeau aux voyageurs puisque les changements ont été effectués après que les voyageurs aient fait leurs plans.

Les personnes qui demanderont un code QR pour le Pass Thaïlande après la réouverture des inscriptions devront payer les deux tests RT-PCR, qui peuvent coûter entre 2 000 et 4 000 bahts (de 53,69 à 107,39 euros).


Le cinquième jour, les voyageurs devront à nouveau réserver un séjour dans un hôtel ou un centre de villégiature agréé par l'administration de la sécurité et de la santé en attendant les résultats de leurs tests.

Cet hôtel ne doit pas nécessairement être le même que celui du premier jour et peut se trouver dans n'importe quelle province.

Ainsi, le programme Test & Go vous donne beaucoup plus de liberté pour voyager et vous déplacer, contrairement aux programmes Bac à sable où vous devez passer sept jours complets dans une région ou une province particulière.

Voir : Voyager en Thaïlande en 2022, ce qu'il faut savoir

Le CCSA est également en contact avec les compagnies d'assurance thaïlandaises pour fournir une couverture supplémentaire aux cas asymptomatiques qui ont été piqués pour les frais d'hébergement pendant la quarantaine forcée dans le passé.

Vaccinés, mais récemment guéris du Covid-19

Les personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19, mais qui ont été récemment infectées et dont le test de dépistage du virus est toujours positif, peuvent encore entrer dans le pays dans le cadre du programme Test & Go.

Les voyageurs doivent être munis d'un certificat délivré par un professionnel de la santé déclarant qu'ils se sont rétablis du Covid-19 entre les 14 et 90 derniers jours.

Si le voyageur est testé positif à l'arrivée, il peut présenter son certificat de guérison, mais devra peut-être être autorisé par un professionnel de santé.


Source : The Thaiger

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.2 / 5. Décompte des votes : 101

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

vvdb.fr 26 janvier 2022 - 12 h 21 min

C’est une bêtise que d’accepter des positifs, les certificats de complaisance vont être légion comme un certain tennisman en Australie.

Un faux positif pour ne pas avoir à se vacciner !

Réponse
Antoine 26 janvier 2022 - 16 h 59 min

Je pense que ce n’est pas assez compliqué. Il manque un ou deux obstacles.

Réponse
JOËL ARMEL 26 janvier 2022 - 19 h 53 min

Bonjour,
Dans la fin de votre article, vous écrivez :
“Les personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19, mais qui ont été récemment infectées et dont le test de dépistage du virus est toujours positif, peuvent encore entrer dans le pays dans le cadre du programme Test & Go.”

Donc si je comprends bien pas de quarantaine en cas de test positif si le voyageur et muni du certificat of recovery ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Réponse
Madeinswiss 27 janvier 2022 - 4 h 11 min

Je trouve ce texte assez drôle est imprécis :

Le cinquième jour, les voyageurs devront à nouveau réserver un séjour dans un hôtel ou un centre de villégiature agréé par l’administration de la sécurité et de la santé…

Merci de développer et expliquer ce que cela veut dire exactement, hotel SHA+ uniquement afin de continuer à remplir les poches de ces hôteliers qui financent grassement le TAT et continuer a pénaliser les petits hôtels ?

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.