Accueil La galaxie la plus éloignée de la Terre découverte par une équipe d'astronomes composée d'une thaïlandaise

La galaxie la plus éloignée de la Terre découverte par une équipe d'astronomes composée d'une thaïlandaise

par Redaction Thaïlande
La galaxie la plus éloignée de la Terre découverte par une équipe d'astronomes composée d'une thaïlandaise

Une équipe internationale d'astronomes, avec une Thaïlandaise à son bord, a récemment découvert une galaxie qui serait la plus ancienne et la plus éloignée de la Terre.

Selon l'Institut national de recherche astronomique de Thaïlande (NARIT), cette galaxie serait située à environ 13,5 milliards d'années-lumière de la Terre.

Connue sous le nom de GLASS-z13, la galaxie remonte à 300 millions d’années après le Big Bang, environ 100 millions d’années plus tôt que tout ce qui avait été identifié précédemment, a déclaré Rohan Naidu du Harvard Center for Astrophysics.

“Nous regardons potentiellement la lumière des étoiles la plus éloignée que quiconque ait jamais vue”, a-t-il déclaré.

Plus les objets sont éloignés de nous, plus il faut de temps pour que leur lumière nous atteigne, et donc regarder en arrière dans l’univers lointain, c’est voir dans le passé profond.

Bien que GLASS-z13 ait existé à l’ère la plus ancienne de l’univers, son âge exact reste inconnu, car elle aurait pu se former à tout moment au cours des 300 premiers millions d’années.

GLASS-z13 a été repéré dans les données dites de « diffusion anticipée » de l’imageur infrarouge principal de l’observatoire en orbite, appelé NIRcam, mais la découverte n’a pas été révélée dans la première série d’images publiée par la NASA la semaine dernière.

Lorsqu’elle est traduite de l’infrarouge dans le spectre visible, la galaxie apparaît comme une tache de rouge avec du blanc en son centre, dans le cadre d’une image plus large du cosmos lointain appelée “champ profond”.

Naidu et ses collègues – une équipe de 25 astronomes du monde entier, ont soumis leurs découvertes à une revue scientifique.

Pour l’instant, la recherche est publiée sur un serveur de “pré impression”, elle est donc accompagnée de la mise en garde qu’elle n’a pas encore été examinée par des pairs, mais elle a déjà mis en effervescence la communauté mondiale de l’astronomie.

Une astronome thaïlandaise dans l'équipe

Le Dr Nicha Leethochawalit

Le Dr Nicha Leethochawalit

Le Dr Nicha Leethochawalit, du NARIT, a participé au projet GLASS (Grism Lens-Amplified Survey from Space), qui fait partie du programme Early Release Science, en utilisant les informations fournies par le télescope spatial James Webb (JWST) de la NASA.

Mme Nicha a déclaré qu'avant le lancement du JWST l'année dernière, la NASA a offert aux astronomes du monde entier la possibilité de proposer ce qu'ils aimeraient que le JWST étudie, soit en tant que chercheur principal, soit dans le cadre du programme Early Release Science, ajoutant qu'elle a choisi ce dernier.

Elle a précisé que dans le cadre du programme Early Release Science, tous les astronomes concernés auront accès simultanément aux informations fournies par le JWST.

Elle a décrit la course, pour être le premier astronome à trouver la galaxie la plus ancienne et la plus lointaine et à voir son travail de recherche publié en premier, comme étant intense, comme une chasse au trésor, disant qu'un autre article d'un chercheur de l'Université de Harvard a été publié le même jour que le sien.

Mme Nicha a révélé qu'elle était chargée d'exécuter le code permettant de déterminer à quelle distance de la Terre se trouve la plus ancienne galaxie, en utilisant la technique appelée "redshift" ("z").

Elle a trouvé une galaxie à un décalage vers le rouge z=12,3, qui se trouverait à environ 13,5 milliards d'années-lumière de la Terre.

À propos de sa décision d'étudier l'astronomie, Mme Nicha a déclaré qu'elle ne savait pas si le cours qu'elle avait choisi serait utile ou non.

Cependant, après avoir commencé à travailler, elle a réalisé qu'elle avait pris la bonne décision.

Originaire de Nakhon Pathom, elle a étudié au lycée Mahidol Wittayanusorn.

Elle a ensuite reçu une bourse du NARIT pour étudier la physique astronomique pour son BA, MA et doctorat à l'Université de Chicago et à l'Institut de technologie de Californie aux États-Unis.

Voir aussi :

La Thaïlande va partir à la conquête de l'espace en 2023-2027


Source : Thai PBS World, Postsus

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.8 / 5. Décompte des votes : 28

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.