Accueil L'augmentation des cas de Covid-19 en Thaïlande affecte le tourisme intérieur

L'augmentation des cas de Covid-19 en Thaïlande affecte le tourisme intérieur

par Redaction Thaïlande
L'augmentation des cas de Covid-19 en Thaïlande affecte le tourisme intérieur

Le secteur touristique de Thaïlande est préoccupé par la diminution des voyages intérieurs en raison de l'augmentation des cas quotidiens de Covid-19. 

La-Iad Bungsrithong, président de la section nord de l'Association hôtelière thaïlandaise, a déclaré que le tourisme à Chiang Mai a chuté après le Nouvel An, le gouvernement ayant réimposé une politique de travail à domicile jusqu'à la fin janvier.


L'alerte Covid de niveau 4 suggère également aux gens de s'abstenir de tout déplacement interprovincial.

Le ministère de la Santé publique a indiqué ce vendredi 14 janvier qu'il y avait eu 15 décès supplémentaires dus au Covid-19 et 8 158 nouveaux cas enregistrés au cours des dernières 24 heures.

Chiang Mai devrait dépendre fortement du marché intérieur au cours du premier semestre de cette année, car les vols internationaux directs en provenance des principaux marchés d'Asie sont cloués au sol.

Mme La-Iad a déclaré que les hôteliers prévoient un taux d'occupation de 50-55 % ce mois-ci, car certains touristes locaux ont planifié des voyages après les vacances du Nouvel An pour éviter les foules.

Le taux d'occupation moyen tombera à 20 % en février, faute de nouvelles réservations, a-t-elle ajouté.

La saison creuse du deuxième trimestre pourrait entraîner la fermeture temporaire de 50 à 60 % des hôtels de la province, a ajouté Mme La-Iad.

Selon elle, la nouvelle vague Omicron pourrait avoir un impact à court terme, mais la faiblesse du pouvoir d'achat constitue un risque plus important pour le secteur.


Appel au rétablissement des mesures de stimulation des voyages intérieurs

Le gouvernement devrait rétablir les mesures de stimulation des voyages et promouvoir les réunions et les séminaires organisés par les organismes publics et les entreprises privées afin de générer des voyages à l'intérieur du pays, a déclaré Mme La-Iad.

Elle a ajouté que la quatrième phase de "Nous voyageons ensemble", un programme de subvention des hôtels, devrait débuter la semaine prochaine pour permettre aux touristes de commencer à voyager à partir du 1er février.

"Les mesures de sécurité sont essentielles, mais les activités économiques doivent aller de l'avant pour stimuler l'économie, car nous devons apprendre à vivre avec le virus", a déclaré Mme La-Iad.

Le tourisme intérieur est confronté à un autre effondrement en raison du nouveau variant du virus, qui gèle tous les voyages inutiles tout au long du mois de janvier, a déclaré Thanapol Cheewarattanaporn, président de l'Association des voyages intérieurs.

Selon lui, les perspectives pour février dépendent du nombre de nouveaux cas et de décès.

Outre la poursuite de l'initiative "Nous voyageons ensemble", M. Thanapol a déclaré que le gouvernement devrait simplifier la réglementation relative à "Voyage autour de la Thaïlande", un programme qui subventionne 40 % des voyages organisés d'une valeur maximale de 5 000 bahts.

Selon lui, les règles doivent être plus souples pour attirer les touristes vers ce programme et créer une dynamique de voyage.


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.7 / 5. Décompte des votes : 32

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.