Accueil Le programme Test & Go est essentiel pour la reprise du tourisme en Thaïlande

Le programme Test & Go est essentiel pour la reprise du tourisme en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
La flambée des prix du pétrole met en danger le tourisme en Thaïlande

Le tourisme en Thaïlande a connu une forte augmentation après le lancement du programme Test & Go et une forte baisse lorsqu'il a été mis en pause.

L'apparition d'Omicron, le variant hautement transmissible du Covid-19 a incité le gouvernement à mettre en place des mesures strictes en suspendant le programme Test & Go, ce qui a empêché le retour des touristes pendant la haute saison.


La reprise de Test & Go le 1er février est porteuse de grand espoir pour le secteur touristique, même si la nouvelle version du programme est très critiquée par les voyageurs.

Voir : La version 2 du programme Test & Go en Thaïlande reçoit de nombreuses critiques

Test & Go doit générer davantage d'arrivées de touristes lorsque la situation virale s'améliorera, a déclaré Kongsak Khoopongsakorn, président de la section sud de la Thai Hotels Association.

Même si les recherches suggèrent qu'Omicron n'est pas aussi mortel qu'on le craignait, la réouverture doit être menée avec prudence sur le long terme pour éviter l'émergence de nouveaux variants.

Rétablir la confiance des voyageurs

M. Kongsak a déclaré que même si la reprise de Test & Go peut faciliter le voyage des touristes, la priorité est de rétablir la confiance et de maintenir le nombre de cas à un niveau bas, autour de 1 000-2 000 par jour.

Ce 26 janvier, la Thaïlande a signalé 7 587 nouveaux cas de Covid-19 et 19 décès.

Le nombre d'arrivées à Phuket devrait se maintenir à 9 000 par jour, dont 2 000 à 3 000 étrangers, principalement en provenance de marchés comme la Russie, l'Allemagne, les États-Unis et Israël, tout au long du mois de mars.


On prévoit moins de touristes en avril, car c'est le début de la basse saison.

M. Kongsak a déclaré que 1 000 hôtels avaient déjà rouvert, sur un total de 2 500 hôtels, mais que seuls 50 à 60 % des travailleurs sont employés en raison du manque de touristes.

Il a ajouté qu'il y avait toujours une concurrence intense et des réductions importantes de plus de 60 % sur les tarifs des chambres pour attirer les clients.

"Phuket connaîtra une croissance modérée, car Omicron a dominé la haute saison et a perturbé la reprise en cours", a déclaré M. Kongsak.

Ratchaporn Poolsawadee, président de l'Association touristique de Koh Samui, a déclaré que les opérateurs doivent analyser les réactions des agents de voyage après la reprise de Test & Go, car la suspension brutale en décembre avait affecté la confiance des touristes.

Le taux d'occupation moyen en janvier s'est élevé à 50 % grâce aux touristes qui avaient reçu une autorisation avant la suspension du programme, et à quelques arrivées via le programme Bac à sable.

Voir : Si vous avez le code QR du Test & Go pour voyager en Thaïlande, lisez ceci

Cependant, les réservations pour février restent faibles, à 10-20 %.

M. Ratchaporn a déclaré que le taux d'occupation pourrait s'améliorer et dépasser 70 % pendant la haute saison à Samui, qui durera jusqu'en mai, si le gouvernement réduit le nombre de tests RT-PCR requis.

Voir aussi : Le secteur du tourisme de Thaïlande souhaite une réduction du prix des tests


Les hôtels et l'Autorité du tourisme de Thaïlande doivent accélérer leurs campagnes de marketing et informer les touristes de la reprise de Test & Go pour capter la demande restante avant la fin de la haute saison, a déclaré Pongsakorn Ketprapakorn, président du Conseil du tourisme de Phangnga.

Les opérateurs touristiques de Phangnga s'attendent à voir une plus grande croissance avec un taux d'occupation d'au moins 40 %, comme le mois dernier, de la part des voyageurs de Test & Go qui pourront se réinscrire à partir de février.

Les opérateurs touristiques comptent sur les voyages intérieurs

Comme le pays doit attendre un nouveau flux de touristes suite au récent assouplissement des exigences, les visiteurs nationaux sont considérés comme le marché clé pour soutenir l'industrie du voyage, a déclaré M. Pongsakorn.

Les opérateurs ont l'intention de mettre en place un "passeport surf à Khao Lak" pour que les touristes puissent profiter du surf dans les célèbres spots et séjourner dans les hôtels locaux qui offrent des promotions spéciales.

La campagne sera lancée en même temps que la dernière phase de "Nous voyageons ensemble", un programme de subvention hôtelière pour les Thaïlandais, en février.

M. Kongsak a déclaré que "Nous voyageons ensemble" est essentiel pour stimuler les voyages intérieurs en attendant la prochaine haute saison.

Il espère que le programme se poursuivra jusqu'en septembre pour permettre aux opérateurs de maintenir des revenus stables.

Koh Samui prévoit également d'attirer les voyageurs nationaux au cours des deux prochains mois grâce à des campagnes touristiques, des foires commerciales, et en créant une plus grande reconnaissance sur le marché local avec des mascottes touristiques.

M. Ratchaporn a déclaré que les touristes nationaux aident à soutenir l'occupation des hôtels, car il y a beaucoup d'incertitudes à venir, comme de possibles perturbations futures du programme Test & Go.

De plus, la demande du marché international doit encore être évaluée chaque mois, car les règles de voyage de chaque pays sont susceptibles d'être modifiées.


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.6 / 5. Décompte des votes : 56

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.