Accueil Un touriste risque de perdre sa jambe après avoir été piqué par un animal en Thaïlande

Un touriste risque de perdre sa jambe après avoir été piqué par un animal en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
Un touriste risque de perdre sa jambe après avoir été piqué par un animal en Thaïlande

Un Anglais a été piqué à la jambe par un animal en Thaïlande, depuis son état a empiré, il risque l’amputation et fait face à des frais d’hôpitaux exorbitants.

Un Britannique a lancé un appel au don afin de récolter des fonds pour son père bloqué dans un hôpital thaïlandais après avoir été piqué par ce qu’il pense être un scorpion.

Voir : Les animaux dangereux à connaître en Thaïlande

Alan Stephenson, de Bilton dans le Warwickshire, a été piqué alors qu’il explorait la Thaïlande au début du mois.

Il a ressenti une douleur aiguë, mais n’a pas pu voir ce qui l’avait piqué.

La douleur a empiré, puis sa jambe s’est infectée.

L’homme britannique de 73 ans a alors commencé à développer une maladie mangeuse de chair qui lui a arraché la peau de la jambe entre le pied et le genou.

Il semble qu’elle doive être amputée.

Le fils de Stephenson, Kristian, tente de ramener son père à la maison, mais il doit faire face à une facture d’hôpital de 770 000 bahts (20 739 euros).

Les hôpitaux de bonnes qualités en Thaïlande sont extrêmement chers, ils ont souvent un prix normal pour les Thaïlandais et un prix très élevé adapté pour les étrangers.

Ils s’attendent à ce que tous les étrangers hospitalisés puissent être remboursés par leurs assurances et donc pratiquent des prix proches des prix en occident, même si le coût réel est plus bas.

C’est ce qui fait que de nombreux étrangers se retrouvent dans l’incapacité de payer après un accident et c’est pourquoi une bonne assurance est conseillée avant de partir en Thaïlande.

L’homme de 44 ans a révélé qu’il avait reçu un appel de son père le mercredi 9 novembre, lui disant qu’il souffrait et qu’il était à l’hôpital, alors il est parti à sa recherche.

Ce qu’il a trouvé n’était pas très agréable.

Les conditions de l’hôpital n’étaient pas conformes aux normes internationales et il a craint pour la vie de son père, rapporte le journal Mirror.

Kristian a signalé la présence de cafards au plafond du service de l’hôpital et de chats errants qui mangeaient de la nourriture sur les plateaux destinés aux patients.

En plus de cela, son père délirait, à l’extrême, et ne se souvenait pas de l’endroit où se trouvait son passeport.

Kristian a dit :

« C’était comme quelque chose de « Banged Up Abroad » (un programme télévisé britannique).

« L’hôpital était terrible et n’avait pas les moyens de faire quoi que ce soit pour sa jambe.

Je me suis dit : il va mourir ici.

Kristian a réussi à faire admettre son père dans un hôpital plus propre, mais il a maintenant besoin d’argent pour payer le traitement de son père qui souffre également de diabète.

Le Britannique pense que son diabète a contribué à l’infection et à la maladie mangeuse de chair.

Les médecins lui ont dit que sa jambe devait être amputée.

« Sa jambe avait l’air horrible, mais comme on ne le retournait pas ou qu’on ne l’aidait pas à sortir du lit, il avait des escarres tout aussi graves.

« Pendant que cela se passait, l’endroit où il était hébergé exigeait qu’il parte et prenne ses affaires et l’hôpital demandait un montant exorbitant de factures médicales en espèces. »

L’opération visant à retirer la jambe infectée d’Alan a été reportée plusieurs fois, ce qui signifie que le coût de son séjour à l’hôpital ne cesse d’augmenter.

La famille s’est tournée vers l’ambassade britannique, mais celle-ci a ignoré ses demandes.

Karl Turner, député de Kristian à Hull, est intervenu pour aider.

« L’ambassade britannique n’a montré aucun intérêt pour le cas et nous attendons souvent des réponses en raison du décalage horaire. »

« On nous a dit que le gouvernement britannique ne contribuerait pas aux frais de transport de mon père par avion pour le sauver.

Karl Turner m’a contacté presque tous les jours pour me donner des conseils et m’a assuré qu’il parlait à ses supérieurs, mais je sais qu’il ne peut pas faire grand-chose.

On m’a conseillé d’entrer en contact avec une équipe de rapatriement médical, qui pourrait ramener mon père à la maison, car une compagnie aérienne normale ne pourrait pas le faire.

Comme par hasard, nous avons trouvé une entreprise avec laquelle j’ai immédiatement sympathisé parce que le type qui la dirige est aussi originaire du Yorkshire.

Mon père a reçu un certificat d’aptitude au vol et il commence à être mieux dans sa peau, mais nous devons maintenant réunir 770 000 bahts pour payer le service, qui est le taux le plus bas possible. »

Kristian a utilisé ses économies pour couvrir les factures médicales jusqu’à présent, mais elles s’épuisent rapidement.

Kristian et sa femme avaient réservé des vols pour venir le voir le mois prochain pour 3 466 euros avant qu’il ne se retrouve à l’hôpital.

La compagnie aérienne refuse de les rembourser.

Une page de demande de don sur le site « Just Giving » a alors été mise en place et jusqu’à présent, 7 325 euros ont déjà été récoltées, mais c’est bien loin des 20 739 euros nécessaires.

« Le plan maintenant est de ramener mon père à Hull à temps plein et de lui sauver la vie.

Nous savons qu’il sera très probablement handicapé pour le reste de sa vie, mais nous espérons qu’il pourra se rétablir quelque peu. »

Le député Karl Turner, tente d’obtenir l’aide du gouvernement.

Il a déclaré :

« Depuis que Kristian a contacté mon bureau au sujet de la situation de son père, je n’ai cessé de parler avec des ministres du gouvernement pour voir s’ils peuvent aider au rapatriement d’Alan en Grande-Bretagne.

Je sais que Kristian est maintenant avec Alan, mais il a apparemment du mal à obtenir le soutien des équipes consulaires britanniques en Thaïlande.

Je vais continuer à faire pression sur les ministres du gouvernement. »

La semaine dernière, un Thaïlandais dont la jambe a été amputée sans sa permission a demandé l’aide du Conseil des avocats de Thaïlande après l’échec d’une action en justice.

Espérons que la famille Stephenson obtiendra un meilleur résultat que ce malheureux Thaïlandais.

Si vous voulez le soutenir financièrement : Justgiving.com


Source : The Thaiger

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4 / 5. Décompte des votes : 62

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter

Et vous inscrire à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.