Accueil La Thaïlande prépare un avenir prometteur pour les véhicules électriques

La Thaïlande prépare un avenir prometteur pour les véhicules électriques

par Redaction Thaïlande
La Thaïlande soutient les véhicules électriques

La Thaïlande se concentre actuellement sur la transformation de sa production de véhicules à moteur à combustion interne en véhicules électriques (VE). 

Les politiques du gouvernement et les protocoles d'accord du secteur public soutiennent les constructeurs automobiles thaïlandais afin d'atteindre l'objectif de faire de la Thaïlande la plaque tournante des VE dans la région.


Selon M. Krisada Uttamote, président de l'Association des véhicules électriques de Thaïlande, le pays est tout à fait capable de fabriquer des voitures.

En 2021, la Thaïlande a produit environ 1,6 million de voitures.

La moitié d'entre elles étaient destinées à l'importation.

Pendant ce temps, de nombreux pays dans le monde ont déjà lancé des politiques visant à éliminer les véhicules à moteur à combustion interne.

On prévoit que d'ici 2035, les VE représenteront 50 % du marché mondial des véhicules.

Le gouvernement thaïlandais et les constructeurs automobiles devront alors s'adapter à ce changement.

M. Krisada a déclaré que les politiques telles que la réduction de la taxe d'accise et de la taxe d'importation, l'arrivée de nouveaux entrepreneurs, l'aide aux constructeurs automobiles existants pour qu'ils se transforment en fabricants de VE contribueront à promouvoir l'utilisation des VE.


En outre, l'association a récemment signé des protocoles d'accord avec des établissements d'enseignement afin de former des diplômés experts en VE.

Voir aussi :

Une société chinoise propose des voitures électriques à bas prix en Thaïlande

51 motos-taxis électriques en test en Thaïlande


Source : National News Bureau of Thailand

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 2.8 / 5. Décompte des votes : 36

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

pier 28 janvier 2022 - 12 h 00 min

“La moitié d’entre elles étaient destinées à l’importation.”
Moi, je dirais : À L’EXPORTATION.

Je me marre avec ses futures bagnoles électriques au charbon.

Le prix et combien de Siamois auront assez de moyen (rappel les prix de voitures est bien plus élevé qu’un bon diesel) je ne parle pas des toutes les autres pollutions dues à la construction des batteries.

Voyant le parc auto, qui ici dure des dizaines d’années, l’on n’est pas près d’en voir la fin.
Même en EUROPE le parc est vieillissant.
Je n’évoquerais même pas le problème des recharges, déjà ceux qui sont au gaz, ne trouve pas partout des pompes, au fin fond du pays.

Et le réseau électrique, déjà qu’on a des coupures…
N’empêche que moins de pollution serait la bienvenue.
Enfin GOOD LUCK !

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.