Accueil Pratique Transport en Thaïlande, se déplacer au pays du sourire

Transport en Thaïlande, se déplacer au pays du sourire

par Redaction Thaïlande
Transport en Thaïlande, se déplacer au pays du sourire

Venez découvrir les différents moyens de transports en Thaïlande ainsi que des conseils pratiques pour bien les utiliser.

Rares sont les pays où il est aussi facile de se déplacer : lignes aériennes low cost, nombreuses 4 voies permettant des déplacements rapides par la route, bus, taxis, tuk tuk, motos-taxi en abondance dans les villes...


Lors de votre voyage en Thaïlande, vous aurez l'embarras du choix pour vous déplacer.

Réserver une place de bus, train, bateau ou avion

Vous pouvez vous faire une idée des prix des transports en Thaïlande, consulter les horaires ou réserver vos billets avec notre partenaire : 12Go Asia.

Powered by 12Go system

Transport en Thaïlande : se déplacer en avion

Avion de la Thai airway

La plupart des grandes villes possèdent un aéroport et sont bien desservies.

Pour Bangkok, il faut bien noter qu'il y a deux aéroports, Suvarnabhumi et Don Muang, ne vous trompez pas !

Suvarnabhumi, appelé Suvarnakhorn par les thaïlandais, est le nouvel aéroport, il est surtout consacré aux vols internationaux.

Don Muang, l'ancien aéroport, s'occupe surtout des vols intérieurs ou pour les pays voisins.

Profitez des prix low cost !

Avec les compagnies low cost comme Air Asia, Kan Airline ou Nok Air les vols intérieurs deviennent accessible même pour les petits budgets.


Exemple : vous pouvez trouver des vols Bangkok Chiang Mai pour une 20enne d'euros seulement.

Comparateur de vol

Voir notre article :

Comment trouver des vols pas chers : les astuces à connaître

Transport en Thaïlande : se déplacer en bus

Bus Thailande

C'est le moyen de transport le plus utilisé, car il est rapide, confortable et pas cher.

En plus, le système routier du pays est composé de nombreuses 4 voies très bien entretenues, ce qui fait que les bus peuvent se déplacer à grande vitesse en sécurité.

Il y a peu d'embouteillage, sauf parfois à l'arrivée dans les grandes villes.

Prévoyez un vêtement chaud pour les trajets, certains bus mettent la clim à fond.

Les classes de bus

Il y a plusieurs classes de bus, les moins chers sont souvent bondés et s’arrêtent à de nombreuses gares.

En général, toutes les destinations sont indiquées sur les guichets dans les stations de bus.

Lorsque vous achetez le billet, vous pouvez demander à voir une photo du bus :
Dou loup rotmee day maille krap ? = est-ce que je peux voir une photo du bus.


Si vous voulez être sûre d'avoir un bus confortable, demandez un VIP (prononcer : vi aille pi).

La plupart des bus sont d'ailleurs des VIP, confortables, pas chers, avec la clim et une hôtesse qui vous offrira des boissons et de la nourriture tout le long du trajet.

Il y a aussi maintenant de plus en plus de bus "super VIP" avec moins de sièges et plus d'espace pour les jambes.

À savoir : il faut éviter d’étendre ses pieds sur les accoudoirs des bus, en faisant cela, vos pieds peuvent toucher les personnes devant vous et cela ne se fait pas.
Dans la culture thaï, toucher quelqu'un avec ses pieds est considéré comme du mépris ou une insulte !
Voir : À faire et ne pas faire en Thaïlande

Les arrêts de bus

Sur les longs trajets, plusieurs pauses pipis sont organisés, même s'il y a souvent les toilettes dans le bus.

Cela permet de marcher, fumer où de faire des achats dans un des magasins souvent liés à la compagnie de bus.

Il y a aussi parfois un arrêt dans un restaurant avec un repas compris dans le prix du ticket, dans ce cas-là, un des tickets que l'on vous a donné sert à payer le repas.

Lors de ces arrêts, retenez bien l'emplacement du bus, la tête du chauffeur, de l'hôtesse ou des autres passagers.

Parfois, votre bus s’arrête seul sur le parking, vous allez manger et au retour il y a une 20enne de bus identiques avec les destinations indiquées en thaï !

En général, l’hôtesse recompte le nombre de passagers avant le départ.

Les bus à Bangkok

Bangkok possède 3 principaux terminaux de bus :

Mo Chit (Northern Bus Terminal) qui dessert principalement le nord-ouest (Chiang Mai, Mae Hong Son, Chiang Rai...) et le nord-est (Isan) du pays.

Il y a aussi des lignes allant vers les principales villes du sud.

Sai Tai Taling Chan (Southern Bus Terminal) qui dessert les destinations Ouest (Kanchanaburi...) et sud (Phuket, Krabi, Surat Thani...).

Ekamai (Eastern Bus Terminal) qui dessert essentiellement l’est du pays (Pattaya, Rayong, Trat...).

Transport en Thaïlande : se déplacer en train

train en Thaïlande

Les trains thaïlandais ne sont pas très rapides ni ponctuels (souvent en retard) par rapport aux bus, mais c'est un moyen plus confortable (si vous n'aimez pas rester assis) et convivial de se déplacer.

Le réseau ferroviaire thaïlandais est géré par le State Railway of Thailand (STR), vous pouvez consulter les horaires et réserver vos billets sur leurs sites : www.railway.co.th.

Il y a 5 lignes principales : la ligne Nord, la ligne Nord-est, la ligne Kanchanaburi, la ligne Est et la ligne du Sud.

Carte des lignes ferroviaires de Thaïlande

Les différentes classes

Première classe

Seul les trains rapides, express et express spéciaux possèdent des compartiments de première classe.

Les cabines sont en général équipées d'un lavabo, d'une petite table, de banquettes convertible en lit et d'une climatisation réglable ou d'un petit ventilateur.

Deuxième classe

Seuls les trains rapides et express sont équipés de deuxième classe. Les voitures sont composées de sièges confortables orientés vers l'avant du train.

Les wagons couchettes de deuxième classe sont des cabines composés de banquettes convertibles en lit.

Il y a 4 lits par cabine et en général les lits du bas coûtent plus cher, car ils ont plus d'espace en hauteurs que les lits du haut.

Troisième classe

Les wagons de 3e classe sont équipés de banquettes se faisant face, si le train est bondé, vous pouvez vous retrouver avec plus de 3 personnes sur les banquettes !

Les trains express ne possèdent pas de 3eme classe.

Service de restauration

Vous pouvez vous restaurer dans les voitures restaurants ou à votre place en commandant le repas, mais les prix sont en général élevés dans les trains

Il vaut mieux acheter la nourriture à la gare de départ où les prix sont corrects.

Il y a aussi souvent des vendeurs ambulants.

Transport en Thaïlande : l'auto-stop

Ce n'est pas dans la culture thaï et si vous tendez le pouce, peu de thaïlandais vont comprendre ce que vous faites.

Ici, pour arrêter un véhicule il faut tendre le bras vers le haut et bouger la main de haut en bas.

Les transports en commun sont bon marché et utilisés aussi par des personnes pauvres.

Si vous faites de l'auto-stop, cela sera mal compris et vous risquez de passer pour un farang ki ngao, un radin.

Louer ou acheter une voiture ou une moto

Vous pouvez acheter une moto d'occasion et la revendre après si vous restez longtemps.

Vous pouvez trouver des motos d'occasions dans votre région ou passer une annonce sur thaivisa.com.

Les routes du pays sont en bon état, il y a de nombreuses stations services avec des seven eleven (magasins de nourriture, boisson, médicaments...) ou autres commerces ouverts 24 h sur 24, bien pratique si vous voyagez de nuit.

Dans les villages, de nombreuses petites échoppes proposent des bouteilles en verre remplies d'essences, en général elles se trouvent sur un présentoir devant le magasin.

Bouteilles d'essences en Thaïlande

Soyez très prudent sur la route !

Si vous décidez de louer une voiture ou une moto pour vous déplacer dans le pays, vous devez savoir que le plus grand danger en Thaïlande, c'est la route !

Voir :
La Thaïlande championne du monde des morts en deux roues

Ici, on roule à gauche et changer de côté modifie toute notre perception et réflexe quant à l’utilisation des routes.

Il faut aussi bien se dire que le code de la route n'est pas connu par un grand nombre de conducteur.

La règle est de laisser passer le plus gros véhicule, les gros 4x4 sont dangereux même lorsque vous traversez la route.

Certains conducteurs se croient tout permis et faire du forcing en pensant qu'il va s’arrêter est une très mauvaise idée !

Les thaïlandais si poli et agréable dans la vie courante peuvent se transformer en bête féroce sur la route !

Il faut aussi faire très attention aux chauffeurs de bus et de camions, qui souvent travaillent au-delà de leurs limites et prennent parfois du Yabaa (méthamphétamine) pour tenir.

Lorsque j'ai passé mon permis moto en Thaïlande, il y avait une question à choix multiple avec une touche d'humour à ce propos.

La question était "que faire en cas de fatigue" et parmi les réponses, il y avait "s’arrêter pour prendre un café", s’arrêter pour dormir" ou "prendre du yabaa" !

Il y a souvent des motos en contre-sens sur les bords de route, parce que cela permet d’éviter de devoir faire un grand détour.

En moto vous devez porter le casque sous peine d'amende (environ 200 bahts), il faut savoir que de nombreux thaïlandais ne portent pas le casque pour préserver leurs coiffures !

Assurance

Vous devez avoir une assurance responsabilité civile si vous conduisez en Thaïlande.

Les agences de locations en proposent en général, assurez-vous en bien avant de louer, car sans assurance vous risquez d'avoir de gros problèmes en cas d'accident.
Voir : Assurance voyage : pourquoi la carte bancaire ne suffit pas

Permis de conduire

Vous devez posséder un permis de conduire international si vous louez une voiture ou une moto.

Si vous êtes pris par la police sans permis, vous aurez le choix de payer un pot-de-vin ou l'amende plus chère.

Location ou achat de vélo

Dans les villes touristiques, il est assez facile de trouver des vélos à louer.

Une autre solution si vous restez longtemps c'est d'en acheter un et de le revendre au départ.

Vous pouvez aussi trouver des vélos d'occasions ou passer des annonces sur thaivisa.com.

Il y a des boutiques de vélo dans la plupart des grandes villes, les thaïlandais sont des amateurs de vélo et il est possible de trouver les plus grandes marques de bicyclette dans le pays.

Vous pouvez facilement prendre le train, le bus, les song taew ou les tuk tuk avec votre vélo.

Mais faite attention dans les bus et les song taew, si votre vélo est mis sur le toit, vérifiez que le chauffeur ne mettre pas d'objets lourds dessus.

Et comme pour les motos, vous devez être très prudent sur la route et vous méfier des gros véhicules qui agissent comme s'ils avaient la priorité dans toutes les situations !

Les transport urbains en Thaïlande

Si vous utilisez les sam lo, tuk tuk, moto taxi et taxi, il faut vous mettre d'accord sur le prix du trajet avant de monter à bord, sauf pour les taxi-meter.

À savoir
En Thaïlande pour faire signe au chauffeur de s’arrêter il faut tendre le bras vers le haut et bouger la main de haut en bas

Les bus urbains

Bus urbain à BangkokÀ Bangkok et dans les autres grandes villes du pays, il existe des réseaux de bus urbain.

C'est le moyen le plus économique de se déplacer, mais ce n'est pas adapté pour les touristes, il y a souvent aucune indication en anglais et ils sont souvent bondés.

Les sam lo

Cyclo-pousseSam ro (ou sam lo) veut dire trois roues (sam = trois ; ro = roue), c'est des cyclo-pousses pouvant effectuer de petits trajets.

Un moyen silencieux et écologique de se déplacer sur de courtes distances.

Le tuk tuk

Tuk tuk d'AyutthayaC'est l’un des symboles du voyage en Thaïlande. «tuk tuk» est la répétition du mot «tuk» (ou plutôt touk) qui veut dire «pas cher».

Mais en fait le prix (pour les touristes) revient souvent beaucoup plus cher que le prix d’un taxi.

C’est à la tête du client et il faut vraiment aimer le bruit "si doux" du moteur et les gaz d’échappements !

Les motos taxi

Moto taxiC'est un moyen rapide et pas cher de se déplacer, bien pratique lorsqu'il y a des embouteillages, mais cela peut être dangereux, surtout à Bangkok où les chauffeurs roulent comme des fous !

Si vous avez un gros sac à dos, demandez au chauffeur de le mettre entre ses jambes, parfois ils vous proposent eux même de le prendre, c'est inconfortable et même dangereux de le garder au dos.

Le taxi

Taxi libreC'est l’un des moyens les plus confortables pour se déplacer et les trajets moyens coûtent rarement plus de 50 bahts.

Quand vous rentrez dans le taxi, demandez au chauffeur si c’est bien un taxi-meter et assurez-vous qu’il mette bien le compteur en marche.

Assurez-vous aussi d’avoir toujours de la petite monnaie pour payer, les taxis n’en n’ont jamais.

Parfois, le taxi vous demandera si vous voulez emprunter l’autoroute payante à Bangkok, si vous êtes d'accord il vous demandera de l’argent pour le payer, ce n'est pas très chère et réduit la durée de la course.

Les song taew

Song TaewArrière d’un song taew

Song taew ou song téou veut dire deux bancs (song = deux ; taew = banc), ce sont des pick-up aménagés.

Un moyen économique de se déplacer dans les villes et les villages.

Dans certains petits bourgs c'est souvent le seul moyen d'atteindre la ville.

Le prix du trajet en ville est souvent compris entre 10 et 30 baht, il faut indiquer votre destination au chauffeur.

En général, il y a une sonnette au plafond pour faire arrêter le véhicule, vous payez une fois arrivé.

Les métros

Métro à BangkokBangkok est la seule ville thaïlandaise qui possède un métro souterrain, le MRT et un métro aérien, le BTS.

C’est un moyen économique et rapide de se déplacer en évitant aussi les embouteillages.

Pour plus d'information avec la carte des métros voir : Les transports à Bangkok.

Le bateau

Bateaux en ThaïlandeC'est le moyen indispensable de rallier les îles de Thaïlande, à part celles qui disposent d'un aéroport.

Selon la popularité de l'île, il y a différents types d'embarcations, bateaux express, ferries, catamarans...

À Bangkok et dans ses alentours, il y a les long-tail boats qui permettent de se déplacer rapidement par les rivières et les canaux.

Pour plus d'information avec les cartes des trajets voir : Les transports à Bangkok.


Voir aussi : Bangkok à Chiang Mai en train, bus ou avion

Photos : Bus : Flying Pharmacist ; bus à Bangkok : Nutjaru ; boeing : Arpingstone, bateaux : Jpatokai ; éléphant : Ganeshapark ; Source : tourismthailand.org

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.3 / 5. Décompte des votes : 46

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

enzi 23 juin 2018 - 18 h 17 min

Bonjour tout le monde,

Je suis rester 4 mois sur bangkok l’année dernière,
les 10 premiers jours entre les moto taxis qui inventaient les prix (ex:pour aller d’un point A a un point B 60bath,pour le même trajet dans le sens inverse c’est a dire du point B au point A 150bath) les tuk tuk fournisseur de migraine avec le bruit de leurs moteurs quand on est assi confortablement a l’arrière et les BTS et MRT qui dessèrve seulement les grands axes de bangkok .
Le 11ème jour j’ai dit stop !!!!!
J’ai louer un scooter et la j’ai pu réellement apprécier la ville.
Au début malgré que je suis un tres bon conducteur de 2 roues j’y suis quand même aller molo,
nous parlons quand même de conduire a bangkok.
Une fois que l’on s’habitue a la conduite des usagers de la route et a tout l’environnement c’est plus simple qu’il n’y parrait.
(Petit astuce il n’ai pas necessaire de bien connaitre la ville le GPS de mon téléphone ma conduit a toutes les adresses ou je devais me rendre.)
J’ai louer a 2 agences durant les 4 mois avec qui ça c’est super bien passer et surtout qui ne vous garde pas votre passeport en guise de caution, http://www.easywaymotorbikes.com et http://www.motorbikesrentalbangkok.com
J’ai été soulager de ne plus voir mon budget ce faire absorber tout les jours par le moindre petit déplacement.

Réponse
Toutelathailande logo 120x120
Pierreto 25 juin 2018 - 3 h 44 min

Salut Enzi,

Pour se déplacer à Bangkok, le moyen le plus confortable et économique c’est le taxi meter, moins cher que les tuk tuk et les motos taxis qui arnaquent les étrangers.

Il faut juste, comme dit dans l’article, s’assurer qu’ils mettent bien le meter.

Après il y a les bus bondés pour les plus courageux et débrouillards.

Mais la moto, en effet, quand on maîtrise bien, est une bonne solution.

Réponse
Laetitia 23 juillet 2020 - 18 h 22 min

Bonjour peux tu on louer des vélos électriques sur l île de ko phangan? Si c e n est pas le cas combien coûte le billet lol Samui a ko phangan en ferry pour une personne avec un vélo?
Merci pour votre reponse

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.