Accueil Le 1er patient atteint de la variole du singe en Thaïlande a été retrouvé au Cambodge

Le 1er patient atteint de la variole du singe en Thaïlande a été retrouvé au Cambodge

par Redaction Thaïlande
Le 1er patient atteint de la variole du singe en Thaïlande a été retrouvé au Cambodge

Le Nigérian, qui a contracté la variole du singe et a fui la Thaïlande récemment, a été retrouvé samedi dans la capitale du Cambodge, a déclaré un gouverneur adjoint.

Le même jour (23 juillet), les responsables de l'Organisation mondiale de la santé à Genève ont déclaré l'épidémie de variole du singe comme une urgence sanitaire mondiale.

L'homme de 27 ans a été retrouvé dans la zone de Phsar Deum Thkov dans le district de Chamkarmon après un rapport des autorités thaïlandaises, a déclaré Koeut Chhe, gouverneur adjoint de la municipalité de Phnom Penh.

"Le Nigérian a été placé en détention et envoyé à l'hôpital de l'amitié khméro-soviétique", a-t-il ajouté.

"Nous avons également déployé nos forces de police à l'hôpital pour surveiller l'homme, car il ne coopère pas avec le personnel de santé."

L'autorité sanitaire thaïlandaise a confirmé jeudi que l'homme nigérian était infecté par la variole du singe.

Le patient, qui est arrivé sur l'île de Phuket en octobre 2021, et qui avait dépassé la durée de son visa en Thaïlande, était malade depuis plus d'une semaine, développant des symptômes tels que fièvre, mal de gorge, toux et éruptions cutanées.

Il s'était fait soigner dans un hôpital local en tant que patient externe la semaine dernière.

Selon l'autorité sanitaire de Phuket, après que le résultat du test se soit révélé positif, le patient a refusé de recevoir un traitement, a éteint son téléphone, n'a pas contacté l'hôpital et s'est enfui.

Voir : Le premier cas de variole du singe en Thaïlande est toujours en fuite

Son escapade a déclenché une chasse à l'homme à travers la Thaïlande et les autorités ont déclaré samedi que son signal téléphonique avait été détecté dans une province du nord-est bordant le Cambodge.

Pendant son séjour à Phuket, l'homme a visité deux lieux de divertissement, et 142 personnes sont actuellement dépistées pour le virus, a déclaré un responsable de la santé, ajoutant que l'homme avait également eu des relations sexuelles non protégées avec une femme.

Les responsables de la santé publique thaïlandaise ont déclaré qu'elles n'avaient pas identifié l'homme par son nom, par "respect pour la confidentialité médicale", mais l'affaire, le nom du patient ainsi que de nombreux détails sur sa vie privée ont été largement rapportée dans les médias.

Depuis qu'une vague d'infections a été signalée début mai en dehors des pays d'Afrique occidentale et centrale, où la maladie est endémique, elle a touché plus de 16 800 personnes dans 74 pays, selon un décompte publié cette semaine par les Centres de contrôle et prévention des maladies.

Quatre-vingt-quinze pour cent des cas ont été transmis par l'activité sexuelle, selon une étude de 528 personnes dans 16 pays publiée dans le "New England Journal of Medicine", la plus grande recherche à ce jour.


Source : Xinhua

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.5 / 5. Décompte des votes : 32

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.