Accueil Les affaires reprennent pour Thai Airways

Les affaires reprennent pour Thai Airways

par Redaction Thaïlande
3 minutes à lire
Les affaires reprennent pour Thai Airways

Thai Airways retrouve enfin le chemin de la rentabilité avec la reprise du tourisme en Thaïlande et devrait être de nouveau en ordre de marche à partir de 2024.

Thai Airways a annoncé qu’elle allait louer trois avions supplémentaires et embaucher 600 personnes de plus cette année dans le cadre de ses plans de restructuration.

Après la réduction des coûts, la vente de biens, l’apurement des dettes et la distribution de sièges d’avion, le chiffre d’affaires de Thai Airways devrait augmenter au troisième trimestre de cette année.

De plus, le président du comité de réorganisation, Piyasawad Amranan, a déclaré qu’il s’attendait à ce que la compagnie soit à nouveau rentable d’ici deux ans.

Piyasawad a ajouté que Thai Smile Airways, une filiale de Thai Airways, a connu une augmentation du nombre de passagers.

Selon lui, le nombre de passagers est à environ 80 % de ce qu’il était avant la crise.

Le président a déclaré que Thai Airways avait besoin de plus de personnel, notamment de personnel au sol, pour faire face à l’augmentation du nombre de passagers.

Il a donc fait savoir qu’ils allaient externaliser 600 personnes pour combler les postes vacants dans les services au sol, le département du fret et la cuisine.

Le nombre d’employés de la compagnie sera porté à 15 000 l’année prochaine.

Piyasavat a ajouté que Thai Airways disposait de 68 avions et en louerait trois autres en prévision de la réouverture de la Chine.

Il a révélé que la Chine accepterait des vols en provenance de Thaïlande le mois prochain, mais seulement 15 vols par semaine pour le moment.

Voir : Les vols entre la Thaïlande et la Chine devrait augmenter en septembre

La compagnie attend également plus de voyageurs en provenance d’Inde et des pays européens alors que la Thaïlande approche de sa haute saison, d’octobre à décembre.

En outre, Thai Airways reprendra les vols directs de Bangkok à Milan et de Bangkok à Oslo, d’ici la fin de l’année ou le début de l’année prochaine, et augmentera les vols de Bangkok à Djeddah en Arabie Saoudite de quatre à sept vols par semaine.

M. Piyasavat estime que Thai Airways sera de nouveau en ordre de marche d’ici 2024 et que son plan de réorganisation prendra fin en 2025.


Source : The Thaiger

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.2 / 5. Décompte des votes : 75

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

Avatar photo
sophie chevallier 28 août 2022 - 5 h 12 min

Tant mieux si la Thai reprend.

Peut-on s’attendre à des remboursements des vols annulés enfin ?

Merci

Réponse
Avatar photo
Beloize 28 août 2022 - 8 h 40 min

Bonjour,
Quand y aura-t-il des vols pour le Cambodge avec la thai pour faire BKK pnh avec un chien en soute ?

Merci.

Réponse
Avatar photo
LA GAILLARDE 29 août 2022 - 9 h 58 min

Chère Sophie,
La réponse à ta question est « NON ».
On aperçoit mal pourquoi la Thaï serait plus honnête que les autres compagnies aériennes de par le monde.

Aucune ne rembourse les vols annulés pour cause de Covid.

Elles proposent aimablement des vouchers donnant droit à crédit sur un autre vol ultérieur de leur compagnie.

Si vous n’avez plus l’intention de vous déplacer, ou si cette compagnie ne dessert pas votre nouvelle destination choisie, bah, vous l’avez dans le c…

Ces pratiques sont totalement illégales face aux règlements aériens internationaux.

Mais les compagnies s’en foutent, comme elles se foutent d’ailleurs des clients.

Les gouvernements sont complices de ces pratiques et n’agissent pas pour les combattre.

Ils sont pourtant en charge des services publics et, sauf erreur, le transport est un service public même s’il est privatisé ou donné en concession.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.