Accueil Pourquoi la Thaïlande va distribuer des plants de cannabis aux particuliers

Pourquoi la Thaïlande va distribuer des plants de cannabis aux particuliers

par Redaction Thaïlande
Pourquoi la Thaïlande va distribuer des plants de cannabis aux particuliers

La Thaïlande va distribuer un million de plants de cannabis dans les foyers du pays le mois prochain, voici pourquoi.

Le pays du sourire est ouvert aux plantes médicinales et a toujours encouragé les particuliers à cultiver des plantes et garder une certaine autonomie, comme avec l'économie d'autosuffisance prônée par feu le roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX).


Voir : L’économie d’autosuffisance en Thaïlande, un héritage fondamental

Les particuliers ont aussi été invités à cultiver de la Chirette verte (Andrographis Paniculata) pour combattre le Covid-19.

Voir : Comment la Thaïlande utilise avec succès une plante médicinale pour traiter le Covid-19

Pourquoi le gouvernement thaïlandais veut-il donner des plants de cannabis aux gens ?

Le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, l'un des plus fervents partisans de la dépénalisation du cannabis, a annoncé cette initiative sur Facebook au début du mois, en déclarant qu'il souhaitait que les plants de cannabis soient cultivés comme des "cultures domestiques".

Avec environ un tiers de sa main-d'œuvre engagée dans l'agriculture, la Thaïlande tente de promouvoir le cannabis comme une culture de rente depuis un certain temps déjà.

En fait, en 2018, elle est devenue le premier pays de la région de l'Asie du Sud-Est à légaliser l'utilisation du cannabis à des fins médicales.

Le projet de distribution de plants doit démarrer le mois prochain et permettra aux résidents de cultiver de la marijuana de qualité médicale pour leur usage personnel ou dans le cadre d'une entreprise commerciale à petite échelle.


Les entreprises à grande échelle devront toujours obtenir des autorisations gouvernementales.

"Cela permettra à la population et au gouvernement de générer plus de 10 milliards de bahts par an de revenus provenant de la marijuana et du chanvre", a écrit Anutin dans son post Facebook.

Avec ce nouveau projet, le gouvernement thaïlandais cherche à encourager la culture du cannabis médicinal à domicile.

Les responsables espèrent qu'avec la nouvelle loi, l'industrie croissante du cannabis du pays commencera lentement à générer des centaines de millions de dollars chaque année, et qu'elle attirera des visiteurs internationaux et renforcera le tourisme médical, qui a pris un coup massif pendant la pandémie de coronavirus.

Que savons-nous de la nouvelle loi ?

La nouvelle règle du pays, qui entrera en vigueur le 9 juin, permettra aux gens de cultiver des plants de cannabis chez eux après en avoir informé leur gouvernement local.

Toutefois, le cannabis cultivé à domicile doit être de qualité médicale.

Le contenu extrait restera illégal s'il contient plus de 0,2 % de THC (tétrahydrocannabinol), qui est la partie de la plante responsable des effets d'euphories.

Les entreprises à grande échelle devront toujours demander l'autorisation de l'Administration des aliments et des médicaments du pays.

Selon un rapport du Bangkok Post, la FDA a reçu le mois dernier environ 4 700 demandes de licences pour l'importation, la possession, la culture et la production de cannabis et de chanvre.

Au début de l'année, l'Office des stupéfiants de Thaïlande a annoncé qu'il prévoyait de retirer le cannabis de sa liste des stupéfiants, à partir de la même semaine de juin.


Quelle a été jusqu'à présent la position de la Thaïlande sur l'utilisation du cannabis ?

Selon un rapport de Reuters, la Thaïlande a une longue tradition d'utilisation de la marijuana pour soulager la douleur et la fatigue.

Ces dernières années, le gouvernement thaïlandais n'a cessé de lever les restrictions sur le cannabis.

L'année dernière, plusieurs entreprises ont lancé une large gamme de produits à base de chanvre et de CBD après que leur utilisation a été approuvée pour les biens de consommation, rapporte Reuters.

En 2018, le pays est devenu le premier en Asie du Sud-est, une région autrement connue pour ses sanctions strictes contre la consommation de drogues, à légaliser la marijuana à des fins médicales et de recherche.

Depuis lors, plusieurs restrictions sur l'utilisation du cannabis médicinal ont été progressivement assouplies.

Dans le même temps, à Singapour, pays voisin, la possession de cannabis est passible d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans, tandis que le trafic est passible de la peine de mort.

En Indonésie et en Malaisie également, les trafiquants de marijuana sont passibles de la peine de mort.

Quels sont les pays qui autorisent la consommation de cannabis ?

En 2018, le Canada est devenu le premier pays du G20 à légaliser l'usage récréatif du cannabis.

Pendant ce temps, l'Uruguay a légalisé l'usage récréatif de la marijuana pour tous les adultes de plus de 18 ans en 2013.

Plusieurs pays européens - dont les Pays-Bas, l'Espagne et la République tchèque - autorisent les gens à fumer de la marijuana dans les lieux publics.

Aux États-Unis, la consommation de marijuana est légale dans au moins 20 États, dont Washington DC, New York et la Californie.


Source : The Indian Express

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4 / 5. Décompte des votes : 53

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Trankiloo 14 mai 2022 - 11 h 55 min

En 2018, le Canada est devenu le premier pays du G 20 à légaliser l’usage récréatif du cannabis.

C’est une erreur. L’Europe fait partie du G 20, en conséquence les Pays-Bas aussi. C’est en 1973, le premier pays du G 20 a autorisé l’usage récréatif de la marijuana.

Article qui m’intéresse, merci pour cette information.

Réponse
William Meyer 14 mai 2022 - 12 h 27 min

Quel tourisme médical ?

Les soins sont plus élevés qu’en Europe désormais.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.