Accueil Un moine thaïlandais arrêté avec 4,8 millions de pilules de méthamphétamine

Un moine thaïlandais arrêté avec 4,8 millions de pilules de méthamphétamine

par Redaction Thaïlande
Un moine bouddhiste arrêté avec 4,8 millions de pilules de méthamphétamine

Un moine de la province de Chiang Rai, au nord de la Thaïlande, a été arrêté par la police avec 4,8 millions de pilules de méthamphétamine dans un hôtel de la province de Chai-Nat. 

Le moine a déclaré qu'il avait besoin d'argent pour s'inscrire à un programme de maîtrise.


Le moine a avoué avoir livré de la méthamphétamine trois fois, avec un paiement de 300 000 bahts par livraison.

La police a également trouvé 11 téléphones portables et un pistolet avec 14 balles en possession du moine, ont rapporté les médias thaïlandais.

Entre-temps, les autorités ont saisi un colis contenant des millions de roupies indiennes, trouvé dans le compartiment à bagages d'un bus de Mae Sot à destination de la province de Chiang Rai mercredi.

millions de roupies indiennes, trouvé dans un bus de Mae Sot

Les millions de roupies indiennes, trouvé dans le compartiment à bagages d'un bus de Mae Sot.

L'argent a été découvert lors de la fouille d'un "bus vert" par les douaniers, la police de Mae Sot et des soldats du 4e régiment d'infanterie.

Le bus était sur le point de partir du district de Mae Sot à Tak, pour le district de Mae Sai à Chiang Rai.

En plus des bagages des passagers, il y avait de nombreuses boîtes à livrer. Une boîte a été choisie au hasard pour un contrôle, selon la police.

Une fois ouverte, elle contenait des liasses de billets de banque en roupies indiennes, pour un montant total de 181 145 euros (environ 6,12 millions de bahts).


Le nom de l'expéditeur sur la boîte était M. Min Min Aye et le destinataire était Mme Gwan.

L'argent a été saisi pour une enquête, car la méthode de transfert viole la section 167 de la loi sur les douanes.

Le chauffeur du bus a déclaré que la boîte avait été acceptée pour être livrée par les employés de l'exploitant du bus.

Ils ont seulement enregistré le nom et le numéro de téléphone de l'expéditeur.

Les employés n'ont pas demandé une copie de la carte d'identité de l'expéditeur ou d'une autre pièce d'identité.

La branche nord du Bureau de contrôle des stupéfiants a été contactée pour enquêter sur le lien éventuel entre l'argent et le commerce transfrontalier illégal ou une autre activité clandestine dans le Triangle d'Or.

Voir aussi :

Retour sur la plus grande fausse saisie de drogue en Thaïlande

Insolite : Deux moines ivres ont enfreint le couvre-feu en Thaïlande

Documentaire : Les moines à cheval d'un temple dans le Triangle d'Or



Source : chiangraitimes.com

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4 / 5. Décompte des votes : 12

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

Pierson 27 novembre 2020 - 16 h 18 min

La sanction doit être exemplaire alors…

Réponse
DAVE 28 novembre 2020 - 3 h 11 min

Il ne faudra plus dire que la religion est l’opium du peuple. 🙂

Réponse
Filippo B 28 novembre 2020 - 23 h 20 min

Ça aide à la méditation

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.