Accueil Visiter la ThaïlandeA Faire Guide de voyage pour les amateurs de cannabis en Thaïlande

Guide de voyage pour les amateurs de cannabis en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
Guide de voyage pour les amateurs de cannabis en Thaïlande

Que ce soit pour planer, déguster ou se soigner, voici un guide de voyage spécial pour les personnes intéressées par le cannabis en Thaïlande.

Les touristes peuvent acheter et consommer du cannabis en Thaïlande, à condition d’avoir plus de 20 ans et de ne pas être enceinte ou allaitante.

Voir : Le cannabis est légal en Thaïlande, mais c’est compliqué : ce que les voyageurs doivent savoir

Mais fumer de l’herbe en Thaïlande n’est que la partie émergée de l’iceberg.

La légalisation de cette plante polyvalente a ouvert un tout nouveau monde centré sur le cannabis, qui ne demande qu’à être exploré par les touristes en herbe.

Que vous soyez à la recherche d’une expérience récréative, médicinale, gastronomique ou éducative, vous ne manquerez pas d’endroits intéressants et uniques à visiter dans chaque région de Thaïlande.

Où que vous voyagiez en Thaïlande, ne manquez pas de visiter ces hauts lieux du cannabis.

Dispensaires de cannabis à Bangkok

Vente cannabis

Des personnes achètent du cannabis dans un stand mobile sur Khao San Road à Bangkok. Photo : Varuth Hirunyatheb

Si vous cherchez des fleurs de cannabis en Thaïlande, nulle part ailleurs vous ne trouverez autant de choix que dans la Cité des Anges.

Du cannabis bon marché cultivé en Thaïlande au cannabis importé de la plus haute qualité, Bangkok propose toutes les variétés auxquelles vous pouvez penser.

Si vous cherchez à goûter au cannabis à Bangkok, ne manquez pas les dispensaires suivants :

  • Highland Cafe est un magasin de cannabis dans le district de Chatuchak.
    Highland milite pour la légalisation du cannabis depuis plus de dix ans, vous savez donc qu’ils sont légitimes.
  • Dr. Green est un magasin d’herbe situé près du BTS d’Asoke.
    En plus de proposer une énorme sélection de fleurs de cannabis aromatiques, Dr. Green offre un endroit décontracté pour fumer, des réductions sur les achats en gros et même une boisson gratuite pour chaque achat.
  • Four Twenty à Sukhumvit 22 est l’un des meilleurs établissements de cannabis de Bangkok, spécialisé dans les variétés de cannabis importées à dominante Indica.
  • Les variétés d’herbe les plus rares de Thaïlande ne peuvent être trouvées que chez Sukhumweed, qui propose tout, des variétés thaïlandaises bon marché aux têtes importées de premier ordre.

Spas au cannabis sur les îles

Massage thai

Séance de massage thaïlandais. Photo : baanthai.it

L’incorporation du cannabis dans les traitements de spa peut élever votre relaxation à un niveau supérieur.

Quel meilleur endroit pour se détendre qu’une île thaïlandaise ?

Koh Samui

Si vous êtes à Koh Samui et que vous voulez approfondir votre zen insulaire, essayez un traitement spa de luxe infusé au cannabis à l’Anantara Bophut Koh Samui Resort.

Les traitements au cannabis proposés par l’Anantara comprennent le « Restful Slumber Journey », le « Cannabis Stress-Release Journey » et le « Head to Toe Calming Journey ».

Vous pouvez vous tremper dans des bains infusés au cannabis, profiter d’un massage au lait de riz au cannabis et boire une tasse de thé au cannabis chaud et fumant.

Anantara possède également des établissements à Koh Phangan, Bangkok et Chiang Mai.

Phuket

Si vous êtes à Phuket, faites fondre votre stress au spa frère d’Anantara, Avani+ Mai Khao Phuket.

Le spa utilise des sels corporels, des gommages, des huiles et des baumes infusés au cannabis pour une expérience profondément relaxante.

Nourriture infusée au cannabis à Chiang Mai

Soupe aigre et épicée aux feuilles de cannabis et au blanc de poulet

Tom Yam : soupe aigre et épicée aux feuilles de cannabis et au blanc de poulet

Peu de gens savent que les Thaïlandais infusent depuis des siècles des feuilles de cannabis dans leur nourriture pour en rehausser le goût, par exemple dans la soupe Tom Yam.

Depuis que le cannabis a été légalisé, il a de nouveau trouvé sa place dans la cuisine thaïlandaise.

Chiang Mai est un paradis pour les gourmands, il n’est donc pas étonnant que les chefs de la ville proposent certains des menus les plus impressionnants de Thaïlande à base de cannabis.

  • Le Green Dog est l’un des endroits les plus sympas de Chiang Mai.
    Green Dog est un dispensaire d’herbe qui propose un menu végétarien infusé au CBD comprenant des plats salés, des sucreries et des boissons.
    Nous vous recommandons les quesadillas et le gelato.
    Le Green Dog accueille également des soirées musicales et des soirées jeux.
  • Pour une expérience gastronomique infusée de cannabis, réservez une table au Service 1921 Restaurant & Bar.
    Essayez le H.I.D. – Hemp in Distiller – une boisson composée de feuilles de cannabis, de feuilles de pandan, de thé au jasmin, d’oranges séchées et de thé à la camomille.
  • La nourriture du Rustic and Blue Farm Shop est à tomber par terre.
    En plus de leur menu habituel, les restaurants proposent désormais un menu « comestibles » avec du pop-corn, des cookies, des brownies et des chocolats infusés au CBD.
    Rustic and Blue a deux succursales à Chiang Mai et une à Phuket.

La commodité du cannabis à Pattaya, en Thaïlande

Les cannabis cafés, la dernière nouveauté du tourisme en Thaïlande

Cannabis café à Pattaya.

Acheter de l’herbe n’a jamais été aussi pratique à Pattaya, où l’on trouve des camionnettes de cannabis à chaque coin de rue et où les services de livraison de marijuana sont nombreux.

Il suffit de se promener sur Jomtien Beach, Pattaya Beach et Walking Street pour trouver du cannabis à Pattaya.

Les dispensaires, les étals de bord de route, les cafés et les camionnettes d’herbe proposent des têtes et des joints pré-roulés pour votre confort.

Si vous êtes trop paresseux pour sortir, vous pouvez commander de l’herbe en ligne auprès de Pattaya Weed Delivery, Cannabeach, Cannabox, Pot Hole Pattaya et World Wide Weed.

Cliniques de cannabis à Bangkok, Thaïlande

Guide de voyage pour les amateurs de cannabis en Thaïlande

Bangkok Integrative Medicine (BIM Poly Clinic)

Le cannabis jouait autrefois un rôle essentiel dans la médecine traditionnelle thaïlandaise à base de plantes, mais il a cessé d’être utilisé lorsque le cannabis a été criminalisé.

Aujourd’hui, grâce au gouvernement thaïlandais, le cannabis est à nouveau utilisé pour traiter les maladies.

En Thaïlande, vous êtes libre de vous soigner dans un café ou un dispensaire de cannabis, mais si vous souhaitez obtenir des conseils d’experts et des traitements spécialisés au cannabis, il est préférable de vous rendre dans un dispensaire de cannabis.

Les cliniques de médecine traditionnelle thaïlandaise suivantes à Bangkok proposent des traitements au cannabis…

  • La clinique « Doctor Gan » de l’hôpital Navaminthra (Nawamin 9) utilise le cannabis pour traiter l’insomnie, le stress et l’anxiété, les longs covid, les migraines et les douleurs musculaires induites par la chimiothérapie.
  • L’hôpital de médecine traditionnelle et intégrée de Thaïlande, se trouve dans le quartier de Pom Prap Satthu Phai et est ouvert les lundis et mercredis de 8 h 30 à 12 h uniquement.
  • Bangkok Integrative Medicine (BIM Poly Clinic) à Si Lom.
  • Clinique Sawasdee à Bang Khen.

Cliniques de cannabis en dehors de Bangkok

Les hôpitaux publics suivants ont ouvert des dispensaires proposant des traitements au cannabis.

Les heures d’ouverture et les rendez-vous sont limités, il faut donc se renseigner à l’avance.

  • Hôpital de Rayong
  • Hôpital d’Udon Thani
  • Hôpital Chao Phraya Abhaibhubejhr (Prachin Buri)
  • Hôpital de Lampang
  • Hôpital Buddhachinaraj (Phitsanulok)
  • Hôpital Sawanpracharak (Nakhon Sawan)
  • Hôpital de Saraburi
  • Hôpital de Khon Kaen
  • Hôpital de Buriram
  • Hôpital Sunpasitthiprasong (Ubon Ratchathani)
  • Hôpital de Surat Thani
  • Hôpital de Hat Yai

Pour une liste complète des magasins de cannabis en Thaïlande, cliquez ici.


Source : The Thaiger

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.3 / 5. Décompte des votes : 19

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter

Et vous inscrire à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Avatar photo
Franck 6 novembre 2022 - 14 h 26 min

Du point de vue médicale sans aucun doute, le cannabis a fait certaines preuves d’efficacité.
Je reviens de Thaïlande et il est vrai que des vendeurs de cannabis de toute sorte ont fait leur apparition que ce soit en boutique ou aux coins des rues…

Après la street food, la street cannabis, avec des joints prêts à être consommé.
Néanmoins, je ne pense pas que cette situation soit des meilleures pour le pays.

Réponse
Avatar photo
HANSSON 18 novembre 2022 - 14 h 24 min

A défaut de commentaire personnel (je ne suis pas du tout expert en la matière pour mettre un commentaire pertinent), je vous livre un article des conclusions d’une étude récente parue ce 18 novembre 2022 dans la presse :

« Fumer du cannabis pourrait être plus nocif pour les poumons que le tabac, selon une étude canadienne réalisée sur un échantillon réduit et publiée mardi dans la revue Radiology.

Des chercheurs de l’université et de l’hôpital d’Ottawa ont examiné les radiographies pulmonaires de 56 fumeurs de cannabis, 57 non-fumeurs et de 33 personnes qui fumaient du tabac uniquement entre 2005 et 2020.

Résultat : ils ont trouvé des taux plus élevés d’inflammation des voies respiratoires et d’emphysème (une maladie pulmonaire) chez les fumeurs de cannabis par rapport aux fumeurs de tabac et aux non-fumeurs.

« La consommation de marijuana est en augmentation et il y a cette idée qu’elle est sans danger, ou qu’elle est plus sûre que les cigarettes », a déclaré à l’AFP Giselle Revah, radiologue à l’hôpital d’Ottawa, où la recherche a été menée, mais cette étude soulève des inquiétudes quant à la possibilité que ce ne soit pas exact, a-t-elle ajouté.

Selon cette spécialiste, les taux plus élevés d’inflammation et de maladie chez les fumeurs de cannabis par rapport aux fumeurs de tabac pourraient être liés aux différentes façons dont les drogues sont généralement consommées.

« La marijuana est fumée sans filtre alors que le tabac l’est généralement », a-t-elle expliqué.

« Lorsque vous fumez de la marijuana non filtrée, davantage de particules atteignent vos voies respiratoires, s’y déposent et les irritent. »

De plus, selon cette experte, « les gens prennent généralement de plus grosses bouffées de marijuana et gardent la fumée plus longtemps dans leurs poumons, ce qui peut entraîner un plus grand traumatisme au niveau de ces espaces aériens ».

réf : Radiology

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.