Accueil Connaître Apprendre à faire le wai en Thaïlande

Apprendre à faire le wai en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
Apprendre à faire le wai

En Thaïlande, on ne serre pas la main (même si cela se fait vis-à-vis des étrangers) et on ne se fait pas la bise, on se sert du wai (ไหว้) pour se saluer, remercier et pour montrer son respect.

Mais le Wai n'est pas comme un bonjour, car on ne le fait pas forcément tous les jours et à n'importe qui.


Le Wai de base

Le Wai de base comporte trois mouvements.

Anchary

Wan taa

 

Apiwa

Les différents niveaux du wai ordinaire

En Thaïlande, on respecte les personnes plus âgées et les catégories sociales, le niveau du wai va donc dépendre de ces deux facteurs.

Mains jointes au niveau des poumons, pour répondre à un wai donné par quelqu’un de plus jeune que vous ou d’une catégorie sociale moins élevée :

wai7

Au niveau du menton, pour répondre à un wai donné par quelqu'un du même âge et de la même catégorie sociale :

wai8

Au niveau du nez, à faire en premier aux personnes plus âgées ou d'un niveau social plus élevé :

wai9

Au niveau du front, pour les moines ou pour des membres de la famille royale :

wai10

Quand et comment faire le Wai

En tant qu’étranger, ce n'est pas grave si on ne fait pas le wai, les Thaïlandais apprennent dès l'enfance à le faire et pour eux, c'est un réflexe acquis.

Pour nous, c'est parfois difficile de savoir quand il faut wailler, et de penser au niveau des mains jointes à faire.


Si vous avez du mal, vous pouvez vous contenter de répondre par un wai rapide pas plus haut que le menton pour tout le monde.

Une personne importante, pour ne pas perdre la face en public, viendra vous serrer la main si vous ne la wailler pas.

C’est poli de répondre au wai, même celui fait par un enfant, mais ce n’est pas obligatoire de répondre au wai donné par les employés d’un commerce, sauf s’il s’agit d’une personne que vous connaissez, en général, ils ne s'attendent pas à ce que l'on leur répondent, ils font juste leur job.

Dans les deux cas (enfants et employés), un hochement de tête et un sourire suffisent.

Il ne faut pas wailler en premier les gens plus jeunes (sauf moines, patrons ou membres de la famille royale) ni wailler tous les jours des amis plus âgés.

On wai en premier quand on a affaire ou que l’on est présenté à quelqu'un de plus âgé ou d’une catégorie sociale plus élevée.

Et on répond au wai donné par des gens moins âgés et d'une catégorie sociale moins élevée.

Il est inutile de wailler ses amis et proches tous les jours si on les voit souvent, il faut le faire par exemple, avant un voyage lointain et au retour.

On wai aussi pour remercier d'une aide ou d'un cadeau.

Il faut wailler les moines, même plus jeune, quand on veut discuter avec eux et ils ne répondront pas, car ils n'ont pas le droit de wailler des laïcs, cela fait partie des règles qu'ils doivent respecter.


C'est important de wailler les propriétaires de la maison dans laquelle on a été invité.


Pour aller plus loin : Le wai expliqué en vidéo (en anglais).

Voir aussi : Savoir vivre en Thaïlande : les règles de politesse

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.4 / 5. Décompte des votes : 141

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

jpr 4 juillet 2021 - 7 h 32 min

Belle idée d’avoir écrit cet article, merci.

Cela me fait énormément plaisir de lire une vraie synthèse sur le wai (on peut parfois lire de tout et n’importe quoi.)

En tant qu’étranger, on a tendance à faire des erreurs au début, comme saluer les enfants avant qu’ils ne vous aient salué.

Cet article me semble autant éducatif au niveau compréhension de la société “us et coutumes” que des plus utiles pour la vie de tous les jours.

Même si le wai peut être légèrement différent en Isaan laos etc.. Gestuelle légèrement différente, réponse quasi-systématique à un wai (ne pas le faire pourrait éventuellement être considéré comme du manque de respect, du dédain ou vouloir montrer sa supériorité, selon).

Les principes de base sont basiquement les mêmes.

Merci pour tous vos lecteurs.

Réponse
maori 4 février 2022 - 0 h 15 min

Très intéressant.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.