Accueil La future taxe touristique en Thaïlande concernera tous les étrangers

La future taxe touristique en Thaïlande concernera tous les étrangers

par Redaction Thaïlande
Wat Phra Kaew, Bangkok

La taxe touristique de 300 bahts devrait s'appliquer à tous les étrangers en Thaïlande sans exception et servir de couverture d'assurance à hauteur de 500 000 bahts par personne en cas d'accident.

Cette taxe a été reportée à plusieurs reprises depuis qu'elle a été proposée en janvier de cette année, et le calendrier de son lancement est incertain.

Voir : Le projet de taxe touristique en Thaïlande déraille une fois de plus

Mongkon Wimonrat, secrétaire permanent adjoint au ministère du Tourisme et des Sports, a déclaré que la méthode et le système de collecte pour les personnes arrivant par avion sont désormais prêts à être lancés.

Cependant, il a précisé que le ministère doit mener des études supplémentaires sur les entrées par voie terrestre et maritime, ce qui signifie que le programme démarrera lorsque tous les points d'entrée seront équipés de méthodes de collecte réalisables.

Une taxe pour tous les étrangers

La taxe touristique était initialement prévue pour être perçue auprès des arrivées internationales, à l'exception des diplomates et des expatriés en Thaïlande.

Cependant, M. Mongkon a déclaré que les exemptions pour certains groupes ne peuvent pas être mises en œuvre, car les systèmes de billetterie des compagnies aériennes doivent intégrer la taxe, et les tarifs aériens ne reconnaissent que les informations sur les passagers figurant dans les passeports.

Par conséquent, la collecte de la taxe s'appliquera à tous les entrants qui ne sont pas des citoyens thaïlandais, indépendamment de leur nationalité ou du type de visa, a-t-il déclaré.

Une assurance d'un mois qui ne couvrira pas le Covid-19

"La taxe de 300 bahts garantira une couverture d'assurance pendant le séjour des étrangers en Thaïlande pour une durée maximale de 30 jours", a déclaré M. Mongkon.

Pour les voyageurs victimes d'un accident, d'une émeute, d'une attaque terroriste, d'une catastrophe naturelle ou d'autres incidents, la couverture est limitée à un maximum de 500 000 bahts, tandis que la couverture pour tout dommage causé par une détresse émotionnelle ne peut dépasser 20 000 bahts, a indiqué le ministère.

En cas de décès, l'assurance versera 1 million de bahts par personne, tandis que la couverture des frais de crémation est plafonnée à 150 000 bahts par personne.

Le Covid-19 et d'autres types de maladies sont exclus de cette couverture, a précisé le ministère.

Un programme loin d'être terminé

"Le gouvernement doit reconsidérer le calendrier de lancement de ce programme", a déclaré M. Mongkon.

"Certains pays n'ont pas complètement rouvert leurs portes, nous devrons donc peut-être attendre un moment plus approprié pour le lancer".

Le droit d'entrée pour les entrants de la journée sera réduit pour faciliter le commerce et les affaires transfrontalières, a-t-il dit.

Le mois dernier, l'Association des compagnies aériennes de Thaïlande a fait part de ses inquiétudes concernant ce programme, les frais appliqués aux étrangers pouvant être considérés comme discriminatoires.

En juin, le ministère a retiré le programme de l'ordre du jour d'une réunion du gouvernement, affirmant que la méthode de perception des droits d'entrée par voie terrestre n'avait pas encore été décidée.

Si le programme est approuvé par le gouvernement, la perception des droits devrait commencer dans les 90 jours suivant la publication dans la Gazette royale.


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.8 / 5. Décompte des votes : 66

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

Avatar photo
pier 15 juillet 2022 - 13 h 35 min

Encore 1 usine à gaz
Couple mixte, nous reviendrons pour l’hiver, suit étranger, elle est siamoise, la Cie aérienne nous vendra t’elle des billets avec 300 b d’écart… hahaha !

Bon, je reviens pour 6 mois, pas 1 mois, NOUS sommes à la CFE … et pas touristes (merci la réforme de la CFE, 1600 €/an pour être très peu remboursé ou pas et 4 mois après)

1 ami vient pour 3 mois, il a une assurance. Déjà en janvier passé, suite à 1 chute, il fut pris en charge par son assurance habitation la MATMUT et fut même rapatrié.

Alors que l’assurance qu’il fut obligé de prendre pour avoir son PASS fin 2021, n’a jamais donné signe de vie, malgré les @ en anglais et thaï

Et nous ne sommes pas à 300 b près, qu’ils TAXENT et qu’ils arrêtent de nous emmerder et de brasser du vent, bien que ça fait de l’air en période chaude.
Ça va créer des emplois de fonctionnaires… et surement des fuites des sommes perçues.

Réponse
Avatar photo
Yvan 15 juillet 2022 - 13 h 41 min

Et où trouvera-t-on le contrat d’assurance ?

Car si pas de contrat, il n’y a pas de remboursement, et encore faut il que le contrat soit signé par le contractaire et le contractant
Et donc nous en tant qu’expats, on paiera, mais on n’a droit qu’à 30 jours de couverture…

Mais non, ce n’est pas discriminatoire…

Réponse
Avatar photo
Christopher 15 juillet 2022 - 18 h 24 min

C’est ce qu’on appelle du racket d’état.
Les touristes sont déjà assuré lorsqu’ils achètent un billet d’avion avec leur rectangle en plastique.
Déjà, malgré leurs chiffres, il n’y a pas beaucoup de touristes. S’ils veulent ruiner leur atout principal, c’est leur problème.
Mais je doute que cela soit mis un jour en pratique.

Réponse
Avatar photo
DAVE 15 juillet 2022 - 18 h 50 min

“La taxe de 300 bahts garantira une couverture d’assurance pendant le séjour des étrangers en Thaïlande “, c’est n’importe quoi, la plupart des gens responsables ont déjà une assurance !

Ne serait-ce qu’en payant leur billet d’avion avec leurs CB, et même parfois avec leur assurance habitation.

Juste une excuse pour se remplir les poches…

Réponse
Avatar photo
Roky 16 juillet 2022 - 9 h 33 min

Il serait plus aisé et logique de faire payer le visa touriste à l’arrivée/coup de tampon, plutôt qu’une telle usine à gaz/péage sans distinction.

L’assurance n’est qu’un prétexte.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.