Accueil La Thaïlande envisage d'assouplir les restrictions liées au Covid-19

La Thaïlande envisage d'assouplir les restrictions liées au Covid-19

par Redaction Thaïlande
La Thaïlande envisage d'assouplir les restrictions liées au Covid-19

Le ministère de la Santé de Thaïlande propose d'assouplir les restrictions Covid-19 en raison de la faible menace posée par le variant Omicron.

Le vice-premier ministre et ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a déclaré que même si le nombre de nouveaux cas quotidiens liés à Omicron a augmenté depuis le Nouvel An, le nombre de personnes présentant des symptômes graves et placées sous respirateur ou dans des unités de soins intensifs reste faible.


En outre, le nombre de décès quotidiens n'a pas dépassé 20 depuis un certain temps, a-t-il ajouté.

"C'est une raison d'être confiant, car même si Omicron est hautement transmissible, il reste moins grave que le variant Delta", a déclaré M. Anutin.

"Au vu de cette tendance positive, le ministère de la Santé publique demandera au Centre de contrôle de la situation Covid-19 (CCSA) d'assouplir rapidement autant de mesures de confinement que possible.

Mais s'il existe toujours des menaces pour la santé publique, le ministère proposera également des mesures pour la sécurité du public", a déclaré M. Anutin.

Il a également déclaré que les vaccinations sont cruciales pour protéger le public contre les pires effets du virus, et ceux qui ne sont pas vaccinés ont été invités à se faire vacciner rapidement.

Il a ajouté que le ministère avait demandé à l'Organisation pharmaceutique gouvernementale d'assurer un approvisionnement suffisant en favipiravir pour le traitement des patients infectés.

"Nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants ou de baisser la garde.


Nous devons nous préparer au cas où", a déclaré le ministre.

La situation Covid-19 s'est stabilisée

Le Dr Kiattiphum Wongrajit, secrétaire permanent à la santé publique, a déclaré que les mesures d'endiguement se sont avérées efficaces, les taux de décès et de cas graves ayant diminué, grâce à la coopération de la population.

"Actuellement, la situation s'est stabilisée, mais nous devons encore maintenir des précautions strictes", a déclaré le Dr Kiattiphum.

"Au cours des 14 derniers jours, les nouveaux cas ont augmenté rapidement au cours de la première semaine.

Mais le nombre de cas s'est actuellement stabilisé et suit une tendance à la baisse.

Le nombre de cas graves continue de diminuer.

"Le ministère a récemment relevé l'alerte au niveau 4", poursuit le Dr Kiattiphum, "en exhortant la population à suivre les mesures de prévention universelles, à éviter les lieux à risque et à retarder les déplacements interprovinciaux.

Mais nous allons envisager d'abaisser le niveau d'alerte à la lumière de la situation qui commence à s'améliorer."

Réduction de la quarantaine

Il a ajouté que le ministère envisageait également de réduire à sept jours la période de quarantaine de 14 jours pour les groupes à risque afin de permettre aux gens de reprendre rapidement une vie normale.

Il a fait remarquer que le traitement des patients infectés dure environ 10 jours alors que la période de quarantaine est plus longue.


Toutefois, le ministère attend que les experts proposent des mesures claires avant de décider de réduire la période de quarantaine, a-t-il précisé.

Mais en principe, les personnes à risque qui sont entrées en contact avec des personnes infectées seraient mises en quarantaine pendant sept jours et subiraient deux tests antigéniques les 5e et 6e jours.

Si les résultats sont négatifs, elles seraient autorisées à reprendre le travail, mais devraient subir un autre test le 9e ou le 10e jour, a précisé le Dr Kiattiphum.

Le Dr Somsak Akksilp, directeur général du département des services médicaux, a déclaré que 46 873 lits d'hôpitaux étaient disponibles pour les patients atteints du virus Covid-19 dans tout le pays à la date de jeudi.

Étant donné que la plupart des patients infectés par Omicron présentent des symptômes légers ou nuls, ils seront principalement pris en charge à domicile et dans des centres d'isolement communautaires.

Voir aussi :

La Thaïlande veut déclarer le Covid-19 comme une maladie endémique


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.2 / 5. Décompte des votes : 47

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir nos derniers articles sur votre courriel, suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

Pierre06 15 janvier 2022 - 11 h 02 min

Je vous cite aujourd’hui :

“Au vu de cette tendance positive, le ministère de la Santé publique demandera au Centre de contrôle de la situation Covid-19 (CCSA) d’assouplir rapidement autant de mesures de confinement que possible.”

Je vous cite le 5 janvier : “Le ministre de la Santé estime que la réouverture des lieux de vie nocturne en Thaïlande, prévue pour le 15 janvier, devrait être repoussée…”

Il faut reconnaître que le ministre de la Santé change de cap fréquemment et qu’il est difficile de se fier à cette navigation à vue.

Il est certain qu’avec cette valse hésitation, il ne pourra jamais être pris en défaut.

Cependant, pour le public loin des sphères dirigeantes, la compréhension de sa politique n’est pas évidente, et même plutôt contradictoire.

Comment voulez-vous discerner où se dirige le bateau ?

Réponse
Pierre06 15 janvier 2022 - 23 h 13 min

Vous nous demandez de laisser un commentaire…

Concernant cet article, j’ai laissé un avis qui n’était qu’une simple constatation de la valse hésitation du ministre de la Santé qui à 10 jours d’intervalle changeait radicalement de pied.

Ce commentaire a disparu et donc je comprends qu’il n’a pas été apprécié par la rédaction du journal.

Devant cet état de fait, je renonce à perdre mon temps à apprécier votre information et son objectivité.

Réponse
Redaction Thaïlande 16 janvier 2022 - 8 h 28 min

Bonjour Pierre06,

Lorsque vous laissez un commentaire, il est visible pour vous, mais en attente de modération pour les autres.

Donc, si vous quittez la page et y revenez, vous avez l’impression qu’il a été effacé, ce qui n’est pas le cas.

Et la modération des commentaires se fait en général le lendemain matin.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.