Accueil A Faire 5 parcs nationaux à découvrir en Thaïlande

5 parcs nationaux à découvrir en Thaïlande

par Redaction Thaïlande
Parc national de Khao Yai

La Thaïlande possède de nombreux parcs nationaux pour les amateurs de nature et de randonnée, voici 5 parcs à découvrir et des conseils pratiques.

1. Le Parc national de Doi Suthep-Pui

Parc national de Doi Suthep-Pui

Le Parc national de Doi Suthep-Pui est situé dans la province de Chiang Mai, à quelques kilomètres au nord-ouest de la ville de Chiang Mai dans le nord du pays.


Il a une superficie de 265 km² et regorge de sentier de randonnée.

Il y a près de 2000 espèces de fougères et de plantes à fleurs, près de 300 espèces d’oiseaux et 50 espèces de mammifères.

C'est un parc en altitude, avec des températures moyennes de 20-23°C qui peuvent tomber à 6 °C pendant les nuits d’hiver autour de février, donc il faut prévoir des vêtements chauds.

Voir notre article sur le Parc national de Doi Suthep-Pui

2. Le parc national de Khao Yai

élephant d'Asie de Khao Yai

Éléphant d'Asie à Khao Yai

 

Il est situé au nord de Bangkok à moins de 3 heures de route.

Le parc de Khao Yai a une superficie de 2 168 km², c'est l'un des plus grands du pays.

Le parc compte près de 70 espèces de mammifères dont 250 éléphants sauvages, des léopards, des cerfs, des ours, des tigres, des cochons sauvages, des singes macaques, des gibbons et des espèces rares de chauve-souris.


Vous pouvez faire de nombreuses balades par vous même, mais pour les longs trajets il vaut mieux avoir un guide qui pourra vous guider vers les plus beaux endroits et qui connaît bien la jungle et ses dangers.

Voir notre article : Visiter le parc national de Khao Yai en Thaïlande, guide complet

3. Le parc national de Khao Sok

Parc national de Khao Sok

C'est un parc d'une superficie de 739 km² couvert par la plus vieille forêt ombrophile au monde, avec de gigantesques montagnes calcaires, de profondes vallées, des lacs, des grottes, des animaux sauvages...

Il est situé dans le sud du pays dans la province de Surat Thani.

Le parc national de Khao Sok abrite de nombreux animaux : 48 espèces de mammifères, 311 espèces d’oiseaux différentes, plus de 30 espèces de chauves-souris et d’innombrables reptiles et insectes.

Voir notre article : Khao Sok, à la découverte d’un parc national extraordinaire

4. Le parc national d’Erawan

Cascade d'Erawan

Le parc national d'Erawan est situé dans la province de Kanchanaburi, il a une superficie de 550 kilomètres carrés et se trouve à juste 2 heures de route de Bangkok, ce qui fait que c’est l’un des parcs les plus visités du pays.

Il est réputé pour ses cascades et ses grottes.

Voir notre article : Le parc national d’Erawan à Kanchanaburi

5. Le parc national de Lam Klong Ngu

Parc national de Lam Klong Ngu

Cascade du parc national de Lam Klong Ngu

C'est le moins connu de la liste, situé à côté du parc national d'Erawan dans la province de Kanchanaburi.


Pour visiter les grottes dans le parc national de Lam Khlong Ngu, il est nécessaire de prévoir à l'avance l'itinéraire, l'équipement et être en bonne condition physique.

Le mieux c'est d'y aller avec un guide local.

Voir : Lam Klong Ngu, parc national à Kanchanaburi

Conseil pour bien préparer ses randonnées en Thaïlande

1. Ne partez pas sans une bonne réserve d'eau

C'est un conseil évident, mais que de nombreuses personnes oublient.

Même pour une petite ballade, il vaut mieux prévoir une grande bouteille d'eau.

Vous êtes dans un pays chaud, et vous pouvez vous perdre, donc, même si cela rajoute un petit poids à transporter, penser y.

2. Choisissez une randonnée en fonction de vos capacités

Si vous n'avez pas fait de sport depuis longtemps, commencez par des petites randonnées de quelques heures, histoire de se remettre à niveau en douceur.

3. Vérifiez la météo

Lors de la saison des pluies, entre mai et octobre, de nombreux parcs sont fermés, car les sentiers sont dangereux.

Il peut faire très froid dans le nord en hiver, de novembre à février.

Voir : Quand partir en Thaïlande : selon les régions

4. Soyez bien équipé

Avant le départ, il faut bien choisir son équipement de randonnée, prévoir de bonnes chaussures de marche, une protection pour la pluie et un vêtement chaud et léger si vous comptez visiter le nord du pays.

5. Ne prenez pas de sacs plastiques à usage unique avec vous

Depuis le 6 avril 2022, les sacs en plastique de moins de 36 microns, les récipients alimentaires en plastique, les gobelets, les pailles et les couverts, sont interdits dans les parcs nationaux de Thaïlande.

Les contrevenants sont passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 100 000 bahts (2 734 euros).

Voir : Les parcs nationaux de Thaïlande interdisent les plastiques à usage unique


Source : thainationalparks.com

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4 / 5. Décompte des votes : 7

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.