Accueil Insolite Le découpage de pénis, une autre spécialité de Thaïlande !

Le découpage de pénis, une autre spécialité de Thaïlande !

par Redaction Thaïlande
Le découpage de pénis

Si vous avez une copine thaï et n'êtes pas très fidèle alors vous devez savoir que le découpage de pénis est une spécialité qui fait que la Thaïlande est aussi championne du monde des greffes de pénis.

J'ai souvent entendu ce genre d'histoire, la plus triste, c'est celle d'un jeune moine novice qui allait chaque matin recevoir un type particulier d'offrande de la part d'une femme plus âgée.


Bien sûr, ce n'était pas une offrande autorisée par le bouddhisme Théravada et les deux étaient fautifs

Ensuite, le jeune a quitté le monastère, a trouvé une petite amie de son âge et, je ne sais comment, lors d'une rencontre avec son ancienne amante, elle lui a coupé les parties.

Peut-être aussi une histoire de Karma...

Je me souviens aussi d'un article du Courrier International, qui racontait qu'une femme thaïlandaise jalouse avait coupé les bijoux de famille de son mari et pour être sûr qu'il ne puisse pas être recousu, les avait attachés à un ballon d'hélium et envoyé dans les airs.

Sur le coup, cela m'avait fait beaucoup rire, je m'imaginais le ballon retomber et des gens l'observer :

"oh un ballon, mais qu'est-ce qui pendouille en bas ? Oh !"

Voici un article de l'AFP de 2004 sur le sujet :


La Thaïlande, championne du monde des greffes de pénis

Elles les ont fait bouillir, les ont attachés à des ballons, donnés en pâture à des canards ou jetés dans les toilettes.

Quand il s'agit de priver un homme infidèle de tous ses moyens, l'imagination des femmes thaïlandaises est sans bornes.

Si la Thaïlande est devenue le premier pays au monde pour la chirurgie réparatrice du pénis, ce n'est pas par hasard : les cas de mutilation sont fréquents dans le royaume.

Le dernier en date a été rapporté hier, sur un paysan de 29 ans.

Médecins et psychologues expliquent ces violences extrêmes par l'infidélité très répandue et la volonté des femmes qui n'ont pas froid aux yeux de défendre leurs droits.

La tradition de polygamie, officiellement bannie il y a seulement cent ans, reste très répandue et déchire de nombreux mariages en Thaïlande.

Par ailleurs, le pénis est vénéré comme un symbole de pouvoir et de fertilité, soulignent ces experts.

Sur tous les marchés du royaume ou sur les proues des bateaux, on trouve des phallus en pierre ou en bois.

Phallus en pierre ou en bois dans la grotte de Phra Nang à Krabi

Phallus en pierre ou en bois dans la grotte de Phra Nang à Krabi

Le fait que toute cuisinière thaïlandaise qui se respecte soit équipée de nombreux couteaux tous plus tranchants les uns que les autres n'aide pas.

Assis dans son bureau de l'hôpital Paolo Memorial de Bangkok, Surasak Muangsombot, un chirurgien, se souvient avoir greffé son premier pénis en 1978 et avoir rapidement découvert que ces épouvantables mutilations étaient l'une des formes de la violence conjugale en Thaïlande.


Depuis 1978, l'équipe du Dr Surasak a opéré à elle seule 33 hommes.

Dans la même période, trois cas "seulement" ont été enregistrés en Suède.

Deux aux Etats-Unis - dont celui, très médiatisé, de John Bobbitt, qui, après avoir retrouvé toutes ses capacités grâce à la chirurgie, était devenu acteur de films pornographiques - et un en Australie.

"Certaines années il y en a quatre ou cinq (en Thaïlande) et ensuite on n'en entend plus parler", dit le Dr Surasak, "mais parfois, c'est comme une épidémie".

Les phallo-plasticiens ont fort à faire, car les femmes jalouses, une fois le pénis tranché, s'acharnent souvent sur le malheureux organe.

"Certaines le font bouillir, le donnent à manger aux canards, le jettent dans les toilettes et tirent la chasse d'eau, l'enterrent ou même l'attachent à un ballon et le laisse s'envoler", dit le chirurgien.

Le cas le plus délicat pour lui a été celui de cette femme qui a longtemps refusé d'avouer qu'elle avait expédié le membre viril de son mari dans une fosse septique.

"J'ai demandé à l'infirmière de bien le nettoyer et j'ai averti le patient qu'il pourrait avoir une septicémie", explique le médecin.

Celui-ci lui a répondu : "écoutez, faites de votre mieux, et si j'ai une septicémie, au moins je mourrai avec mon pénis".

"Quinze heures se sont écoulées entre le moment où le pénis a été tranché et greffé, ce qui est bien plus long que tout ce que disent les livres, mais je l'ai fait, et à mon grand étonnement tout s'est bien passé", explique le chirurgien.

Pour le Dr Wallop Piyamanotham, un psychologue, l'amputation du pénis est liée à l'habitude des Thaïlandais de prendre une seconde femme.

"La seule vengeance possible pour l'épouse est d'amputer le pénis de son mari" qui la trompe et la délaisse, explique-t-il, car "peu d'hommes (infidèles) font encore l'amour avec leur épouse".

En dépit des dommages causés au pénis ainsi mutilé, explique le Dr Surasak, le succès des greffes est impressionnant.

"Le taux de réussite est de 100%, mais je crois que seulement 50% peuvent retrouver leurs fonctions normales", dit-il.

Le chirurgien livre une règle d'or pour les hommes qui ne résisteraient pas à la tentation de l'infidélité :

"si vous avez une maîtresse, votre femme sera folle de rage et prête à vous mutiler à tout moment. Alors rendez-la heureuse (soyez généreux), mais parallèlement, en prévision, ayez toujours avec vous une bouteille thermos et l'adresse d'un bon chirurgien".


J'en connais beaucoup qui devraient acheter un thermos 😉

Photo : Banane : dukelanguage.com – palakit : Deror avi

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.4 / 5. Décompte des votes : 68

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir nos derniers articles sur votre courriel, suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.