Accueil La police thaïlandaise sous le feu des critiques pour son service d’escorte VIP

La police thaïlandaise sous le feu des critiques pour son service d’escorte VIP

par Redaction Thaïlande
6 minutes à lire
La police thaïlandaise sous le feu des critiques pour son service d'escorte VIP

Les opérateurs touristiques ont critiqué le service d’escorte VIP de la police thaïlandaise vendu en Chine, estimant que cette initiative portait atteinte à l’image de la Thaïlande.

La vidéo d’une touriste chinoise, racontant comment elle avait acheté un service VIP et avait ensuite été accompagné par des policiers, dans une voiture escorté par une moto de la police avec gyrophare et sirène, de Bangkok jusqu’à son hôtel à Pattaya, n’en fini pas de faire des vagues en Thaïlande.

Voir : Une touriste a payé 365 euros pour être escortée par des policers en Thaïlande

Après la réaction du gouvernement, c’est au tour des operateurs touristiques de dénoncer cette affaire, alors que les enquètes se poursuivent sur les agences qui proposent ces service VIP.

La populaire plateforme chinoise de commerce électronique Taobao propose un certain nombre de services d’entrée rapide dans l’aéroport de Suvarnabhumi et d’autres aéroports, proposés par plusieurs agents, dont certains prétendent être d’anciens employés de l’aéroport.

Sisdivachr Cheewarattanaporn, président de l’Association des agents de voyage thaïlandais, a déclaré que l’image du pays avait été ternie par la vidéo devenue virale du service VIP illicite de la touriste chinoise.

Selon Thanate Phetsuwan, gouverneur adjoint de l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), l’Autorité a mené une enquête et n’a trouvé aucune agence de voyage chinoise proposant aux touristes des forfaits ou des services VIP illégaux.

Des services tels que des services de permis de conduire, des services de garde du corps, des services d’ouverture de comptes bancaires, etc, il a déclaré que la touriste avait peut-être contacté les agents directement.

Après ces déclarations, clairement de mauvaises fois, un blogueur de voyage thaïlandais a réagi en publiant un post sur un compte Facebook appelé « En route pour la Chine » (ลุยจีน) le 24 janvier :

« Nous allons passer en revue comment acheter le Fast Pass de la Thaïlande via la plateforme de commerce électronique Taobao.

C’est facile et pratique, mais de nombreux magasins ont déjà retiré leurs publicités après la vidéo virale. »

La page Facebook précisait que plus de 30 boutiques en ligne proposaient des services d’escorte policière.

Ce que les touristes chinois avaient à faire était de rechercher le mot-clé 泰国快速通关 (Pass rapide pour la Thaïlande) sur la plateforme et de les acheter.

Selon un autre post Facebook, des services VIP illégaux étaient proposés aux touristes en Thaïlande par des agences de voyage chinoises.

Ces services, qui comprennent des voies rapides aux points de contrôle de l’immigration, étaient annoncés à des prix allant de 700 à 1 600 bahts (19 à 45 euros) et pouvaient être réservés dans n’importe quel aéroport du pays.

Le service le plus recherché, selon la page, était la voie rapide à l’immigration, où les clients seraient assistés par des policiers thaïlandais et n’auraient pas à faire la queue pour les contrôles de documents.

M. Sisdivachr a déclaré que les opérateurs touristiques s’inquiètent de cette situation, car elle provoque « une énorme baisse de la confiance dans la sécurité publique » lorsque des policiers qui sont censés offrir des services publics décident au contraire de proposer un commerce.

« Nous ne sommes pas d’accord avec leurs actions, car ce n’était absolument pas la bonne chose à faire.

Dans le passé, la police n’aidait qu’à escorter et à transporter des personnes importantes, des groupes ou des invités nationaux, selon les instructions du gouvernement, sans qu’il y ait de cas illicites de ce genre », a-t-il déclaré.

« C’est la première fois que ce service est rendu public.

La réputation non seulement du pays, mais aussi de la police thaïlandaise a été endommagée. »

M. Sisdivachr a déclaré que l’autorité de commandement devrait réagir immédiatement si l’un de ses agents est reconnu coupable, tandis que les ministères concernés devraient empêcher la vente de services illégaux sur tous les canaux.

Le ministre du Tourisme et des Sports, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré qu’une enquête préliminaire avait révélé que des membres de la police touristique étaient impliqués dans le clip viral sur l’escorte VIP.

Il a déclaré que le ministère a mis en place un comité pour enquêter davantage avant de fournir plus de détails sur les développements.

Pendant ce temps, les Aéroports de Thaïlande (AoT) ont nié être impliqués dans un autre cas de services d’escorte rapide de VIP à l’aéroport après qu’un marchand ait posté la carte d’identité de l’aéroport sur la plateforme de commerce électronique.

Le marchand prétend avoir des relations à l’aéroport et propose des services pour aider à escorter les arrivants dans la voie rapide VIP pour un prix de 100 à 698 yuans (13,53 à 94,45 euros).

L’AoT a déclaré avoir délivré la carte d’identité, mais l’employé est enregistré auprès d’une organisation privée qui gère une entreprise à l’aéroport.

L’AoT a déclaré qu’elle n’était pas responsable de cet employé.

Selon l’AoT, il se peut que l’employé cherche à obtenir des revenus supplémentaires grâce à ces services sans que son entreprise soit au courant de ses agissements.

Après la découverte de l’emprise des mafias chinoises sur le pays, et la fin des faux visas étudiants, nous assistons à la fin de certains privilèges dont bénéficiaient des Chinois riches.

Voir : La guerre contre les mafias chinoises met à mal la délivrance des visas en Thaïlande


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.4 / 5. Décompte des votes : 18

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter ou vous inscrire à notre Newletter

Trouver : Hôtel - Vol - Transport - Assurance - Voyage organisé - Rencontre


Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Avatar photo
pier 25 janvier 2023 - 10 h 57 min

Hahaha… je serais curieux de savoir s’il y a 1 service express à l’immigration de Jomtien.
Ce mois-ci par 2 fois, il m’a fallu plus de 2 h de queue avant de pouvoir pénétrer dans le local.

Tout ça pour 2 simples certificats de résidence (300 B X 2) pour le permis de conduire (5 ans) et le permis international (3 ans) 505 B.

Lui très rapidement délivré, si l’on va à BKK.
Prochaine étape à Jomtien, le visa retraité et ensuite le RE entry.

Réponse
Avatar photo
HANSSON 25 janvier 2023 - 16 h 04 min

Je cite l’article :

« Selon Thanate Phetsuwan, gouverneur adjoint de l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), l’Autorité a mené une enquête et n’a trouvé aucune agence de voyage chinoise proposant aux touristes des forfaits ou des services VIP illégaux. » fin de citation.

Propos directement démentis dans les faits par un internaute blogueur de voyage thaïlandais qui a publié plusieurs liens en relation avec des agences chinoises permettant de réserver ces services « VIP » lors d’un séjour touristique en Thaïlande et reléguant donc les propos du directeur adjoint du tourisme thaïlandais au rang de mensonges purs et simples !!!

Ce haut responsable de l’Autorité du Tourisme thaïlandais, aurait mieux fait de se taire, car au lieu d’apaiser les esprits, il a remis de l’huile sur le feu en proférant des mensonges sur le fait qu’aucune plateforme chinoise de vente de voyages ne proposaient des voyages « VIP » vers la Thaïlande, avec passage rapide des formalités de police de l’immigration et des services d’accompagnement et d’escorte rapide pour des transferts de l’aéroport vers les hôtels de destination des clients…

Les propos de Monsieur le directeur-adjoint Thanate Phetsuwan, suggérant que la cliente aurait contacté directement des services de police thaïlandais de sa propre initiative depuis la Chine sont complètement farfelus et dénués de toute logique…

Est-ce qu’il a réfléchi ne fut-ce que quelques minutes avant de sortir des inepties pareilles ?

Croit-il en ses propres mensonges et croit-il que les journalistes et les touristes internationaux vont croire en ses déclarations ?

Il se rend ridicule et ridiculise la Thaïlande toute entière…

Il ferait mieux de prendre cela au sérieux, de croire cette touriste chinoise et de trouver les vrais responsables chinois et thaïlandais à la base de cette offre de voyage VIP mettant en cause la police thaïlandaise qui offre des services de protection et d’escorte qui ne font pas partie des attributions des policiers d’Etat, mais de services de sécurité privés auxquels certains membres de la police motorisée de l’aéroport de Subvarnabhumi se sont substitués ; et cela, contrairement à ce que Monsieur Tanate affirme, c’est illégal : un policier ne peut pas offrir des services d’escorte privée à des personnes civiles en usant de son autorité en tant que policier en uniforme et en usant de moyens motorisés prioritaires officiels.

Cela est réservé aux escortes officielles lors de déplacements de chefs d’Etats, de Ministres et de hauts gradés de la Police ou de l’Armée en voyage officiel dans le pays et lors des déplacements de la Famille Royale…

Mais certainement pas pour une touriste chinoise tout à fait quelconque, mais qui a un compte en banque bien fourni.

En filigrane de toute cette affaire révélée grâce à cette touriste chinoise finalement bien plus intelligente et au-dessus du bourbier provoqué bien involontairement par ses révélations sur les réseaux sociaux, se profile inévitablement un réseau illégal et de type mafieux de services VIP impliquant des membres de la police thaïlandaise et probablement des employés des aéroports internationaux thaïlandais ayant trouvé là un moyen de se procurer des revenus supplémentaires dans le cadre de leurs fonctions officielles…

La mafia chinoise semble avoir cette capacité de réagir et de s’adapter très rapidement à la situation sur le terrain et à profiter des failles du tourisme international thaïlandais.

Allez Mademoiselle … profitez bien de vos vacances à Pattaya, dans votre hôtel 5 étoiles et sortez-nous encore quelques vérités qui sont toujours bonnes à dire.

Et en conclusion, si je peux me permettre un conseil à Monsieur le directeur-adjoint Thanate Phetsuwan, qu’il remue 10 fois sa langue dans sa bouche avant de parler et surtout, qu’il arrête de fumer de la moquette !!!

Le cannabis est moins dangereux et légal…

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.