Accueil La Thaïlande envisagera de modifier le Pass Thaïlande le 20 mai

La Thaïlande envisagera de modifier le Pass Thaïlande le 20 mai

par Redaction Thaïlande
La Thaïlande envisagera de modifier le Pass Thaïlande le 20 mai

Le Pass Thaïlande pourrait être modifié ou supprimé lors de la réunion du Centre d'administration de la situation Covid-19 (CCSA) le 20 mai.

Anutin Charnvirakul, le ministre de la Santé, a déclaré après la réunion du Comité national des maladies transmissibles, le mercredi 11 mai, que le Pass Thaïlande pourrait être supprimé, car moins de 10 visiteurs par jour sont infectés.


Le ministère du Tourisme et des Sports avait déjà annoncé que le Pass Thaïlande pourrait être supprimé le 1er juin, mais le CCSA avait annoncé ensuite qu'il ne supprimerait pas le programme.

Voir : Le Pass Thaïlande restera en place, mais sous une forme simplifiée

Les modifications apportées à l'exigence actuelle du Pass Thaïlande pour les voyageurs internationaux seront réexaminées lors de la réunion du panel complet du CCSA le 20 mai.

Selon les conditions d'entrée actuelles, tous les voyageurs internationaux, y compris les ressortissants thaïlandais de retour au pays, doivent obtenir une autorisation d'entrée en obtenant leur Pass Thaïlande en ligne avant leur départ.

Plusieurs modifications ont été apportées à ces exigences au cours de la pandémie, le test n'étant plus nécessaire pour tous les voyageurs vaccinés.

Voir : Nouvelles règles d'entrée pour voyager en Thaïlande en 2022

Le Dr Apisamai Srirangsan, porte-parole adjoint du CCSA, a déclaré que le centre a reçu plusieurs demandes de renseignements sur les changements à apporter à l'exigence actuelle du Pass Thaïlande, qui sont actuellement examinés par le centre des opérations du CCSA (CCSA-OC).


Les changements étudiés par le CCSA-OC seront ensuite proposés lors de la réunion plénière du CCSA le 20 mai pour approbation finale.

Le CCSA-OC a également discuté de la préparation de la réouverture des écoles pour le nouveau semestre le 17 mai, en fonction de l'état de préparation de chaque école.

Les écoles qui ne sont pas bien préparées, et celles où le taux de vaccination est faible, peuvent choisir d'organiser des cours en ligne pour le moment, en fonction de l'avis de leur comité provincial des maladies transmissibles.


Source : National News Bureau of Thailand

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.1 / 5. Décompte des votes : 59

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

HANSSON 13 mai 2022 - 14 h 59 min

Et une déclaration de plus qui vient encore contredire les précédentes…

Cette fois-ci au lieu de déclarer que le Pass Thaïlande sera supprimé de fait le 1er juillet (par la déclaration du caractère endémique du Covid 19), puis avancé au 1er juin, puis démenti et maintenu au 1er juillet, voici maintenant que l’on prévoit de le supprimer lors de la réunion du 20 mai, avec mise en application le 1er juin, je suppose (?)

Mais déjà un bémol : peut-être ce ne sera qu’une modification du Pass Thailand qui serait quand même maintenu !

Plus fort que les Normands, ces Thaïlandais… P’êtes ben que oui, …P’êtes ben que non !!!

En-tout-cas, après plus de 10 mois d’hésitations et de plans de réouverture partielle et autant d’échecs (depuis le 1er juillet 2021, le gouvernement a enclenché le turbo, quitte à péter la boîte de vitesse !!)

En moins de 3 semaines, on a supprimé le programme “Test and Go”, allégé considérablement le Pass Thailand, supprimé les tests PCR et ATK, et on met sur la table des projets pleins tubes !!!

Bangkok, ville endémique, Alerte Covid niveau 3 au lieu de 4, Covid déclaré endémique sur les grandes îles touristiques et réouverture générale des lieux de divertissements nocturnes…

Après presque une année d’ouverture du pays au tourisme international au rythme d’un tracteur embourbé, voilà que ce gouvernement à l’éthanol d’une indycar !!!

Fabuleux… Il ne reste plus qu’à espérer que les résultats correspondent aux déclarations de ces dernières semaines.

Réponse
Boblethai 14 mai 2022 - 1 h 07 min

Tout vient à point pour qui sait attendre.
Mieux vaut tard que jamais enfin…
L’espoir fait vivre, et la co….rie aussi !

Réponse
Bussier 14 mai 2022 - 17 h 42 min

À la seule différence de la France, ils soignent leur malade à l’Ivermectine et nous au Doliprane, et combien de morts ici et eux là-bas ?

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.