Accueil La Thaïlande est le premier pays d'Asie à décriminaliser la marijuana

La Thaïlande est le premier pays d'Asie à décriminaliser la marijuana

par Redaction Thaïlande
Ministre de la santé et cannabis

La Thaïlande est devenue mardi 25 janvier le premier pays d'Asie à approuver la décriminalisation de facto de la marijuana.

Le ministre de la Santé thaïlandais, Anutin Charnvirakul, a annoncé que le Bureau de contrôle des stupéfiants avait approuvé le retrait du cannabis de la liste des drogues contrôlées du ministère.


Le retrait de la liste par l'Administration des aliments et des médicaments du ministère devra maintenant être officiellement signé par le ministre de la santé et entrera en vigueur 120 jours après sa publication dans le journal officiel.

Elle fait suite au retrait, le mois dernier, du cannabis - une espèce végétale à laquelle appartiennent la marijuana et le chanvre - de la liste des drogues illégales prévue par la loi thaïlandaise sur les stupéfiants.

Voir : Un pas de plus vers la dépénalisation du cannabis en Thaïlande

Les régles sur l'utilisation récréative du cannabis ne sont pas claires

Des policers et des avocats ont déclaré qu'il n'était pas clair si la possession de marijuana ne serait plus un délit passible d'arrestation.

Un enchevêtrement de lois connexes signifie que la production et la possession de marijuana restent réglementées pour l'instant, laissant le statut juridique de l'usage récréatif de la marijuana dans une zone grise.

Mais à priori, l'utilisation du cannabis pour un usage récréatif ne sera autorisée que dans certaines zones du pays.

Un projet est à l'étude, voir : La Thaïlande veut lancer un Bac à sable pour l'usage récréatif du cannabis


La mesure du ministère de la Santé retient sur sa liste des drogues contrôlées les parties de la plante de cannabis qui contiennent plus de 0,2 % en poids de tétrahydrocannabinol, ou THC, l'ingrédient psychoactif qui fait planer les utilisateurs.

La dernière mesure est considérée comme contribuant à promouvoir les produits du cannabis comme une industrie majeure en Thaïlande.

Voir : La marijuana pourrait générer 8 milliards de Bahts pour la Thaïlande


Source : US News

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.3 / 5. Décompte des votes : 28

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

ECHOGMT 26 janvier 2022 - 13 h 15 min

Bonjour,
Si cela est avéré, je suis enthousiaste à l’idée de remplacer mes deux misérables bouteilles de bière quotidiennes par deux shiloms d’herbe bien tassée et garantie sans tabac.

Dans mes folles années 70, il m’est arrivé de confondre la dépendance bien réelle au tabac avec une supposée dépendance au haschich.

L’habitude de mélanger les deux dans des joints ne permettait pas de déterminer quel produit provoquait une réelle addiction.

Maintenant que je ne fume plus de tabac depuis plus de vingt ans, je sais que l’herbe ne rend pas accro, car c’est toute ma vie qui m’a finalement inculqué cette certitude.

Étant toujours respectueux des lois et coutumes en vigueur dans mon pays de résidence, je me suis volontairement privé du plaisir, chez-moi surtout musical, procuré par chaque bouffée d’herbe.

Exception faite, cependant, de plusieurs trips de plongée sous-marine dans les îles Similan dans les années 90 et 2000, car les matelots thaïs nous en offraient contre une canette de Singha à la nuit tombée et elle était de très bonne qualité.

Je n’encourage, bien sûr, personne à s’adonner à ce “péché “, car chacun court le risque d’avoir une réaction très personnelle à ce produit.

C’est à l’utilisateur de voir et de rester lucide sur lui-même. Je pense qu’il faut surtout éviter de mélanger cannabis et alcool ou avec tout autre produit excitant.

Si vous avez bu, abstenez-vous, car il est alors trop tard pour en profiter en toute sécurité.

Le cannabis sans alcool ou substance stimulante est avant tout relaxant et permet une agréable concentration sur des sensations d’ordre musical, visuel ou carrément métaphysique.

Le cannabis bien utilisé, c’est “comfortably Numb’ et rien de plus, mais à notre époque survoltée, c’est déjà beaucoup.
J’ai conscience d’avoir émis un commentaire politiquement incorrect. Mais il est 100 % sincère et vécu.

Réponse
Mohamed 26 janvier 2022 - 19 h 03 min

Je ne suis pas Thaïlandais, mais la dépénalisation de cannabis n’est pas une bonne idée.

Réponse
ECHOGMT7 27 janvier 2022 - 8 h 52 min

Bonjour,
À la modération de toutelathailande.fr,
Je vous remercie et vous félicite pour votre tolérance et votre ouverture d’esprit.
J’ai souvenir d’un commentaire du même tonneau jadis refusé par le figaro.fr.
J’en ai assez de la sainte “diversité” qui s’arrête systématiquement aux frontières du politiquement correct.
Je suis prêt à vous soutenir même financièrement suivant mes modestes moyens.
J’ai déjà désactivé, rien que pour vous, les cerbères de mon Firefox.
Vous êtes les bienvenus dans mon web.
ECHO

Réponse
Redaction Thaïlande 28 janvier 2022 - 9 h 20 min

Merci ECHO,
Tant que le commentaire ne comporte pas d’insulte, n’incite pas à commettre des actes illégaux et est utile, il n’y a pas de raison de le censurer.

Réponse
HerveHh 28 janvier 2022 - 13 h 02 min

J’ai aussi été un gros fumeur de shit et ai pu arrêter facilement quand cela a commencé à me rendre parano.
Par contre mon addiction a la nicotine est beaucoup plus forte, j’ai essayé d’arrêter plusieurs fois, avec de nombreux échecs, suis passe à la vape il y a peu, mais fume toujours une cigarette de temps en temps.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.