Accueil CultureEthnie Le peuple Padaung (femmes girafes)

Le peuple Padaung (femmes girafes)

par Redaction Thaïlande
Le peuple Padaung (femmes girafes)

Les Padaung ou Kayan, sont un peuple montagnard, une branche du peuple Karenni (minorité ethnique tibéto-birmane du Myanmar).

Les femmes Padaung sont appelées femmes girafes à cause de leur collier doré à spirales qui donnent l’impression qu'elles ont des longs cous.


Depuis 1990, à cause du conflit avec le régime militaire birman (financé par le gouvernement français et la compagnie Total), de nombreux Kayan ont fui les persécutions et sont partis pour la Thaïlande voisine.

Ils y vivent près de la frontière nord, avec un statut légal incertain, dans des camps de réfugiés où ils sont souvent utilisés comme attractions touristiques.

Le collier à spirale des femmes Padaung

C’est à l’âge de cinq ans que les filles Padaung reçoivent leur premier collier à spirale qui est remplacé par une spirale plus longue au fur et à mesure de leur croissance.

Ce n'est donc pas des anneaux que l'on rajoute au fur et à mesure mais une spirale complète que l'on change à chaque fois.

clavicule

Clavicule

Les spirales n’affectent pas les vertèbres du cou mais elles pèsent sur la clavicule, le cou n'est pas étiré comme beaucoup le pense, mais c'est la cage thoracique qui s'affaissent et plus elle s'affaisse plus le collier à spirale tombe sur les épaules.

Quand l'espace entre le collier et le haut du cou est devenu important, il est remplacé par une spirale plus longue.

Une croyance voulait que les femmes Kayans meurent si on leur enlevais le collier, ce qui est complètement faux.


Elles peuvent l'enlever quand elles veulent, d'ailleurs certaines femmes l'ont définitivement enlevé, mais la plupart préfèrent le garder continuellement car la peau de leur cou est décolorée et pas très esthétique, en plus à force de le porter en permanence, c'est devenu comme une partie d'elles même.

De nombreuses hypothèses ont été proposé par les anthropologues pour expliquer le port de ces colliers à spirales :

-pour se protéger contre les morsures de tigres ;
-pour rendre les femmes moins attrayantes aux yeux des autres tribus ;
-pour leur donner une ressemblance avec un dragon (figure importante du folklore kayan),

Mais la véritable origine de cette coutume reste inexpliquée.

Femme Padaung avec son enfant

Femme Padaung avec son enfant

Polémique à propos des femmes girafes

La dictature en Birmanie (ou Myanmar) décourage la perpétuation de cette tradition car les militaires veulent essayer de donner une image "plus occidentale" de ce pays.

Au sein même de la communauté Kayan, un certain nombre des femmes ont décidé d'abandonner cette coutume.

Cependant, comme cette pratique engendre du tourisme et amène ainsi de l’argent directement à la tribu, elle ne perd pas complètement sa vitalité.

Faut-il boycotter les visites des villages Kayans en Thaïlande ?

Le plus grand village Kayan de Nai Soi en Thaïlande, reçoit à peu près 1 200 touristes par année et prend une taxe d’entrée de 250 Baht (environ 5 Euros) par personne.

En 2008, le HCR a encouragé le boycott des touristes visitant les villages kayans considérant que les femmes sont exhibées comme dans un zoo humain.

Mais le boycott n'est pas la solution et risque surtout d'appauvrir les Kayans qui bénéficient aussi du tourisme.


Il suffit de comparer les conditions de vie dans les villages de réfugiés Padaung et les autres camps, ce que j'ai pu faire et les réfugiés "moins attrayant" vivent dans des conditions plus difficiles.

Il vaudrait mieux boycotter Total et les politiciens français qui ont permis à la junte militaire birmane de tenir jusqu’à aujourd'hui, ainsi que les médias français qui ont été achetés et grâce à qui les français sont les occidentaux les moins informés sur les horreurs commises par la junte birmane.

Des reportages chocs ont été diffusé au USA et dans les autres pays d'Europe, sauf en France.

Le gouvernement belge, horrifié par les crimes commis par le régime birman avec le soutient de la France avait même boycotté la compagnie Total à une époque !

Mise à jour 2018

Depuis la parution de cet article il y a eu de grand changement au niveau politique au Myanmar, mais il semble que la situation des minorités ethniques n'ai pas encore beaucoup évolué.

Photos du peuple Padaung

Femme Padaung avec un enfant
Femme Padaung avec un enfant
Couple Padaung en train de réparer la maison
Couple Padaung en train de réparer la maison
Femme Padaung
Femme Kayan
peuple Padaung femmes girafes
Jeune fille Padaung transportant des bidons d'essences
Femme Padaung en train d'allaiter son enfant
Femme Kayan en train d'allaiter son enfant
Jeune vendeuse Padaung devant son stand
Jeune vendeuse Padaung devant son stand
Famille Padaung
Famille Padaung
Petite fille Padaung
Petite fille Padaung
Femme Padung qui se coiffe
Femme Padung qui se coiffe
Commerçante Padaung
Commerçante Padaung préparant des bouteilles d'essences
Jeune vendeuse Padaung
Jeune vendeuse Padaung
Enfants Padaung
Enfants Padaung
Enfants Padaung à l'école
Enfants Padaung à l'école
Dame Padaung
Dame Padaung

Vidéo : chant d'une femme Padaung

Source :wikipedia.org ; Photos : Pierreto

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.4 / 5. Décompte des votes : 34

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.