Accueil L'Arabie Saoudite rétablit ses liens avec la Thaïlande après un long différend

L'Arabie Saoudite rétablit ses liens avec la Thaïlande après un long différend

par Redaction Thaïlande
L'Arabie saoudite rétablit ses liens avec la Thaïlande après un long différend

La Thaïlande et l'Arabie Saoudite ont convenu de rétablir leurs liens diplomatiques, ouvrant ainsi un nouveau chapitre dans leurs relations.

À son retour d'une visite officielle d'une journée à Riyad, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a salué cette visite comme un immense succès, marquant la fin de trois décennies de relations tendues et le début d'une coopération pour un bénéfice mutuel.


"Les deux pays ont convenu de rétablir pleinement les liens diplomatiques, y compris la nomination d'ambassadeurs, et envisageront de mettre en place des mécanismes pour renforcer la coopération bilatérale", a-t-il déclaré.

L'Arabie Saoudite a dégradé ses relations diplomatiques avec la Thaïlande et a adopté un certain nombre de mesures après le meurtre de diplomates saoudiens et la disparition d'un homme d'affaires saoudien à Bangkok à la suite d'un vol de joyaux de l'État saoudien en 1989.

Voir : L'affaire du diamant bleu : Le vol de bijoux qui est devenu un cauchemar diplomatique

L'Arabie Saoudite avait notamment remplacé le chef de sa mission diplomatique par un chargé d'affaires, interdit aux ressortissants saoudiens de se rendre en Thaïlande et empêché les travailleurs thaïlandais d'être employés dans ce pays du Moyen-Orient.

Au fil des ans, plusieurs tentatives ont été faites pour rétablir les relations entre les deux pays.

La visite du Premier ministre thaïlandais à l'invitation du prince Mohammad ben Salman, prince héritier, cette semaine, a été annoncée comme une percée historique.

"Je suis submergé par les vastes opportunités que les deux nations sont susceptibles de tirer de la normalisation des relations", a-t-il déclaré sur sa page Facebook.


Il a déclaré que la Thaïlande et l'Arabie Saoudite peuvent s'attendre à bénéficier de neuf domaines clés, à savoir : le tourisme, l'énergie, le travail, l'alimentation, les soins de santé, la sécurité, l'éducation et la religion, le commerce et l'investissement, et les sports.

Le tourisme favorisera les contacts entre les deux nations et devrait générer au moins 5 milliards de bahts de revenus pour la Thaïlande, a-t-il ajouté.

En ce qui concerne l'énergie, les deux pays devraient poursuivre des recherches et des investissements conjoints dans les énergies conventionnelles, propres et renouvelables, conformément aux objectifs stratégiques.

Le modèle d'économie verte et biocirculaire (BCG) de la Thaïlande correspond également à l'initiative verte saoudienne et à l'initiative verte du Moyen-Orient, a déclaré le général Prayut.

"Le rétablissement complet des liens diplomatiques créera également des opportunités d'emploi pour les travailleurs qualifiés et semi-qualifiés du pays, alors que l'Arabie Saoudite poursuit ses projets d'infrastructure", a-t-il ajouté.

En 1987, la Thaïlande a envoyé environ 300 000 travailleurs en Arabie Saoudite qui ont généré plus de 9 milliards de bahts pour le pays.

Ces accords de coopération en matière de travail seront rétablis et les travailleurs thaïlandais devraient contribuer à la Vision 2030 de l'Arabie Saoudite, un cadre stratégique pour le développement économique et social, a déclaré le Premier ministre.

Il a ajouté que le rétablissement des relations contribuera également à l'expansion du secteur du tourisme médical du pays.

En ce qui concerne la sécurité, l'Arabie Saoudite, membre principal de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), peut promouvoir les efforts du gouvernement thaïlandais pour rétablir la paix dans le Sud profond.

Les deux pays peuvent également intensifier leur coopération bilatérale en matière d'éducation religieuse et d'échanges de connaissances dans d'autres domaines.


Le Premier ministre a déclaré que le rétablissement des liens diplomatiques ouvrirait également les portes au commerce et aux investissements.

Alors que les investisseurs et les PME thaïlandais peuvent rechercher des opportunités commerciales et des partenariats au Moyen-Orient, l'Arabie Saoudite peut chercher à investir dans les projets économiques spéciaux de la Thaïlande, tels que le Corridor économique oriental (CEE), par l'intermédiaire de son Fonds saoudien.

Le Premier ministre a déclaré que la Thaïlande était prête à élever les relations bilatérales à de nouveaux sommets et à les étendre à la coopération multilatérale.

Le ministre du Travail, M. Suchart Chomklin, qui faisait partie de la délégation du Premier ministre, a déclaré que l'Arabie Saoudite était favorable à la coopération en matière de travail, car elle recherche 8 millions de travailleurs qualifiés dans les services, l'hôtellerie, les soins de santé et les projets de construction.

M. Suchart a indiqué qu'il avait demandé au bureau du travail thaïlandais à Riyad de coordonner avec les autorités saoudiennes les formes de coopération en matière de travail.

En décembre, 1 345 Thaïlandais travaillaient en Arabie Saoudite.


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 3.1 / 5. Décompte des votes : 13

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

pier 29 janvier 2022 - 9 h 07 min

Quel beau pays pacifique où comme avec l ‘hollandouille français l’on fait la danse du sabre pour la bienvenue !

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.