Accueil La Thaïlande allonge la durée des visas à l’arrivée pour stimuler le tourisme

La Thaïlande allonge la durée des visas à l’arrivée pour stimuler le tourisme

par Redaction Thaïlande
3 minutes à lire
Les voyages en Thaïlande facilités à partir du 1er octobre : fin des restrictions

La Thaïlande va autoriser les voyageurs étrangers venant sans visa à prolonger leur séjour de 15 jours pendant la haute saison touristique entre octobre et mars.

Les étrangers provenant de plus de 50 endroits, comme la France, la Suisse, la Belgique et le Canada (voir la liste ici), peuvent actuellement venir en Thaïlande sans visa, à l’arrivée, ils bénéficient d’un visa de 30 jours.

À partir du mois d’octobre, ils pourront rester jusqu’à 45 jours.

Ceux de 18 territoires venant en Thaïlande dans le cadre de la catégorie des visas à l’arrivée (VOA) de 15 jours, seront autorisés à doubler la durée de leur séjour pour un maximum de 30 jours.

Le pays va étendre la durée de son visa d’entrée, qui s’applique aux ressortissants de l’Inde, de la Chine et de l’Arabie Saoudite, de 15 à 30 jours à partir d’octobre.

La Thaïlande espère que la hausse des arrivées de touristes contribuera à stimuler sa croissance économique cette année, même si le rythme devrait être le plus faible de la région de l’Asie du Sud-est.

Entre le 1er janvier et le 17 août, le pays a réalisé 176,3 milliards de bahts (4,9 milliards d’euros) de recettes grâce à 3,78 millions d’arrivées de touristes étrangers.

Voir aussi : La Thaïlande a accueilli plus de 4 millions de touristes étrangers depuis le début de l’année

La plupart venaient de Malaisie, d’Inde et de Singapour.

Le nombre de touristes a fait un bond de 3 214 % par rapport à la même période l’année dernière.

« Nous envisageons de prolonger leur séjour », a déclaré le porte-parole du centre d’administration de la situation du Covid-19 (CCSA), Taweesilp Visanuyothin, le vendredi 19 août.

« Cela permettra de stimuler les dépenses des touristes, de relancer l’économie et de réduire l’impact de la pandémie de coronavirus ».

Au début du mois, le gouvernement a déclaré que le pays s’attendait à attirer 10 millions de touristes internationaux cette année, contre les 6,1 millions prévus en avril.

Voir : La Thaïlande vise 10 millions de touristes en 2022, la taxe touristique mise en veilleuse

Le nombre de visiteurs devrait atteindre 30 millions de personnes l’année prochaine, soit moins que les 40 millions de personnes qui se sont rendues dans le pays l’année précédant la propagation du Covid.

La Thaïlande va déclasser le Covid-19 de maladie transmissible « dangereuse » à « à surveiller » à partir de septembre, soit un mois plus tôt que prévu.

Voir : La Thaïlande va passer le Covid-19 dans la même catégorie de maladie que la grippe

L’année dernière, les arrivées d’étrangers ont dégringolé à seulement 428 000 à cause de la pandémie de coronavirus, contre un record de près de 40 millions en 2019, contribuant à environ 12 % du PIB.

La deuxième économie d’Asie du Sud-Est s’attend à 8 à 10 millions d’arrivées cette année, au-dessus d’une prévision antérieure de 7 millions, selon le ministère des Finances.


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.5 / 5. Décompte des votes : 132

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

Avatar photo
HANSSON 20 août 2022 - 8 h 41 min

Dommage que cela soit une mesure limitée dans le temps, donc, à terme, sans grand intérêt pour l’ensemble des touristes qui arriveront après mars 2023…

À moins que dans leur quête effrénée des moyens pour la récolte des « baths touristiques » dans les caisses (presque) vides du Royaume, et en fonction du succès de cette mesure, les autorités envisagent de la maintenir à long terme.

À noter, en parlant du bath que celui-ci coûte cher aux touristes, car il s’échange ce matin à 35,90 baths, ce qui le rend peu attractif au change, par rapport aux monnaies des pays voisins, notamment le Cambodge où la vie est de 20 à 30 % moins coûteuses qu’en Thaïlande pour un touriste ou un résident étranger.

C’est bien d’envisager un séjour sans visa plus long pour les touristes, mais si ceux-ci se retrouvent avec moins d’argent thaï en poche pour leurs dépenses dans le pays, la mesure n’atteindra pas nécessairement son but final…

Il faut absolument que les politiques et les responsables de la Banque nationale de Thaïlande travaille sur le bath pour le rendre plus attractif au change par rapport au dollar et à l’euro, entrainant derrière eux, les autres monnaies.

Réponse
Avatar photo
Jay Leduc 21 août 2022 - 3 h 22 min

Une question !

Pourra-t-on redemander 45 jours supplémentaires à l’immigration moyennant 1900 bahts ?

Réponse
Avatar photo
HANSSON 21 août 2022 - 9 h 29 min

Jay Leduc, bonjour…

C’est une bonne question et je me la suis posée également et je n’ai pas de réponse, mais personnellement, je crois que les autorités ayant en charge l’immigration devront se pencher sur cette éventualité, s’ils ne l’ont pas fait…

En cas de prolongation de séjour après les 45 jours autorisés, et comme cette mesure est actuellement provisoire jusqu’au 31 décembre 2022, je ne crois pas que la prolongation va subir un changement dans l’immédiat et restera d’une durée de 30 jours, mais cela pourrait changer si la mesure devient permanente, et dans ce cas, cela signifierait qu’il sera possible de rester en Thaïlande sans visa presque durant 3 mois (89 jours avec départ du pays le 90e jour).

Cela concerne actuellement 56 pays dont la plupart des pays européens.

Mais je n’ai pu trouver aucun article dans la presse thaïlandaise ou en langue anglaise qui puisse confirmer cette tendance.

Il faudrait poser la question à un responsable d’un bureau d’immigration…

Réponse
Avatar photo
Boblethai 22 août 2022 - 22 h 46 min

Il envisage de faire passer leur nouvelle lois à partir du 1 septembre et donc cela sera une entrée avec tampon visa 45 jrs au lieu des 30 jrs du moment et pour la prolongation possible au delà des 45 jours il suffira d aller au bureau d immigration de son lieu de résidence afin de faire un prolongement de 45 jours et se faire tamponner le passeport pour le tarif habituel autour des 2000 bhat, ensuite le tarif sera très différent pour rester sans sortir du pays ou alors sortir 1 ou 2 jours au Cambodge et revenir refaire son entrée en Thaïlande comme prévu et rebelotte…

En mars, ce sera sûrement terminé.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.