Accueil Archives actualité en Thaïlande La Thaïlande envisage de légaliser l'usage de la marihuana et des méthamphétamines

La Thaïlande envisage de légaliser l'usage de la marihuana et des méthamphétamines

par AlterC
La Thaïlande envisage de légaliser l’usage de Marihuana et de méthamphétamine !

Le ministre de la justice thaïlandais, Paiboon Khumchaya, laisse entendre depuis quelques semaines qu'il pourrait décriminaliser la consommation de marihuana et de méthamphétamine (yaa baa), dans le pays.

Non, ce n'est pas une blague, la Thaïlande pense vraiment à imiter le Portugal et le Mexique en légalisant les drogues douces et dures comme le cannabis et le Yaa Baa (la drogue qui rend fou), car selon le général Paiboon Khumchaya :


"ce n'est pas seulement la Thaïlande mais le monde, qui a perdu la guerre contre les drogues".

Il considère donc que ce n'est plus la peine de lutter et envisage d'utiliser l'article 44 de la constitution qui permettra aux consommateurs de drogue de prendre ses substances sans risquer la prison.

Fin de la peine de mort pour les dealer !

Ce serait un changement radical dans un pays où fumer du cannabis peut mener en prison et où les trafiquants de drogues sont souvent condamnés à la peine de mort.

Ce projet de changer les lois à propos des drogues est confirmé par Pascal Tanguay, un analyste qui travail pour le Consortium International de Politiques liées à la Drogue (IDPC), basé à Bangkok, et qui, interrogé par PRI (Public Radio International) a déclaré :

"Ils ont réellement commencé à discuter de différents modèles allant de la décriminalisation jusqu'à une légalisation pleine et entière".

Le Yaa Baa, la drogue qui rend fou la Thaïlande

Le Yaa Baa est une drogue très populaire dans le pays, consommé par toutes les couches de la société, des prostituées aux hommes politiques, même certains professeurs, pour tenir le rythme de leurs trop nombreux élèves sous yabaa, se sont mis à en utiliser !

C'est aussi la drogue liée à l'augmentation de la criminalité et des scènes de folie.

Sans méthamphétamine, une jeune et jolie thaïlandaise ne pourrait pas danser nue en public, expulser des balles de ping pong avec ses parties intimes ou coucher avec un homme plus vieux que son grand-père.

Si la légalisation entraîne une production officielle ou contrôlée de la drogue, elle permettra au gouvernement d'affaiblir les trafiquants illégaux et peut-être par la même occasion, l'opposition...



Voir aussi :

Les côtés obscurs de Bangkok, corruptions, drogues, mafia policière…

Drogue dans le verre : une australienne témoigne après son voyage en Thaïlande

Cure de désintoxication aux drogues dures : la Thaïlande devient une destination de choix

Source : 8e-etage.fr, bangkokpost.com

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.