Accueil NatureFlore Le Noni, fruit du Morinda citrifolia, description et propriétés médicinales

Le Noni, fruit du Morinda citrifolia, description et propriétés médicinales

par Redaction Thaïlande
Morinda citrifolia

Le Morinda citrifolia est un arbre commun en Thaïlande, son fruit, le Noni, est mondialement connu pour ses propriétés médicinales.

À savoir

Nom thaïlandais : yôô
L’arbre : tone yôô
Le fruit : louk yôô
La feuille : baille yôô
La boisson, le jus : nam yôô

Information sur le Morinda citrifolia

C'est un arbre tropical qui appartient à la famille des Rubiaceae.


Le Morinda citrifolia est souvent présenté comme un arbre venant des îles du Pacifique mais il est originaire d'Asie.

Un arbre généreux

Il donne des fruits moins d'un an après sa plantation.

Il atteint sa pleine maturité à deux ans, et fournit jusqu'à 8 kg de Noni, chaque mois, tout au long de l'année.

Ses fruits sont verts, puis jaunes, et deviennent blanchâtres lorsqu'ils sont mûrs.

Ils sont reconnaissables à leur odeur particulière, désagréable et à leur goût amer.

En Thaïlande, le fruit est parfois consommé vert, en remplacement de la papaye, dans le Som Tam.

Les feuilles sont délicieuses et souvent utilisées fraîches pour manger des laps (viande hachée mélangée avec beaucoup d'épices) ou cuites, entourant des terrines de poisson.


Noni vert et blanc presque mûr

Propriétés médicinales du Noni

En usage interne

  • il stimule et renforce les défenses immunitaires naturelles du corps contre les maladies et les infections.
  • il permet de diminuer l’intensité des crises d’asthme et d’allergies.
  • il permet d'améliorer la digestion et le transit intestinal.
  • il aide l'organisme à lutter contre les maladies dégénératives telles que le cancer.
  • il retarde le vieillissement de la peau.
  • il permet de guérir de certaines intoxications causées par la chair de poissons.
  • il soulage les douleurs articulaires comme les crises de goutte.
  • il a une action antibactérienne et agit contre l'acné ou les furoncles.
  • il réduit l'hypertension.
  • il agit sur la régulation du sommeil.
  • son action anti-inflammatoire soulage la douleur dans les cas d'arthrite, céphalée, douleurs musculaires...
  • il donne de l'énergie, une plus grande endurance et une meilleure récupération après l’effort.

Pour le dernier point, j'ai pu en constater les effets, lorsque j'avais fait une cure en préparant moi-même le jus, j'étais surpris de pouvoir faire des km en vélo sans la fatigue habituelle.

D’après certains chercheur les pouvoirs thérapeutiques du fruit viendrait du fait qu’il possède de grandes doses de proxéronine, un alcaloïde dont le corps a besoin pour produire la xeronine, une substance qui aiderait toutes les cellules de l’organisme pour lutter contre les inflammations et soutenir les activités cellulaires normales.

En usage externe

Les feuilles ou les fruits mûrs sont utilisés pour :

  • accélérer la maturation des abcès et panaris

Devant le succès mondial des entreprises de vente de jus de noni provenant de Polynésie, la Thaïlande s'est mise à fabriquer la fameuse boisson aux nombreuses propriétés et on en trouve maintenant dans la plupart des magasins de plante médicinale en Thaïlande.

Boutique de plantes médicinales en thaï : Raan samounpaille

Fabriquer son jus de Noni

Si vous voulez préparer par vous-même votre jus, il vous suffit de cueillir quelques fruits mûrs, de couleur blanche, de les laver et de les mettre dans un bocal stérilisé.

Ensuite, laissez le bocal pendant deux mois au soleil.

Au bout de deux mois, les fruits vont devenir foncés et un jus marron clair va sortir, il vous faudra ensuite presser les fruits dans un tissu propre et récupérer le jus dans une bouteille stérilisée.

Ensuite, gardez la bouteille dans le frigo.

Vous pouvez en prendre une cuillère à soupe ou deux le matin à jeun, attention, le goût est très spécial.


J'ai testé personnellement cette recette et j'ai vraiment ressenti une énergie inhabituelle, mais c'est vraiment pas bon à boire.

Les jus vendus dans le commerce sont la plupart du temps, mélangés avec d'autres jus de fruit pour couvrir son goût.

Vidéo sur la préparation du jus de Noni

J'avais lu au départ qu'il fallait les laisser plusieurs semaines sans trop de précision, lui, il dit deux mois dans cette vidéo, donc j'ai corrigé.

Photos de Noni

Noni vert et blanc presque mûr
Fruit vert et fruit blanc presque mûr
Morinda citrifolia
Morinda citrifolia
Fleurs de noni
Fleurs du Morinda
Fleurs de noni
Fleurs de noni
Morinda citrifolia
Fruits du Morinda citrifolia

Voir aussi :
Les plantes médicinales en Thaïlande

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.9 / 5. Décompte des votes : 14

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Inscrivez-vous à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

experanzia 26 mai 2016 - 18 h 12 min

bonjour je souhaiterai savoir si on peut trouver du noni en thailande merci

Réponse
Toutelathailande logo 120x120
Pierreto 27 mai 2016 - 4 h 54 min

Salut Experanzia,
Oui, comme dit dans l'article, tu peux trouver du noni en Thaïlande, que ce soit l'arbre qui pousse partout et produit de nombreux fruits toutes l'année ou la boisson mise en bouteille.
Pour trouver du jus de noni : il y a différente marque thaï, vendu dans les magasins de plantes médicinale.
Il faut chercher un magasin de plantes médicinale : raan samounpaille
et demander si il ont du jus de noni : Mii naam yôô maille krap ?
Le jus de noni se dit : naam yôô.

Réponse
Dorrit 2 mai 2021 - 1 h 13 min

Bonjour, merci pour cet article intéressant.

Je me demandais justement si on pouvait manger les feuilles crues.

Je vis en Polynésie et consomme le jus de noni régulièrement. Je ne le consomme jamais pur, mais soit avec un peu d’eau, du jus de citron et des épices (cannelle, anis étoilé, clou de girofle, gingembre, curcuma, …) et mon mari, lui, rajoute du miel.

Depuis que je me suis habituée au goût, je l’utilise comme un sirop dans de l’eau pétillante, ça aromatise bien !

Dans le plaisir de vous lire dans un nouvel article.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.