Accueil Les tarifs hôteliers en Thaïlande restent bas malgré la flambée des coûts

Les tarifs hôteliers en Thaïlande restent bas malgré la flambée des coûts

par Redaction Thaïlande
Les tarifs hôteliers en Thaïlande restent bas malgré la flambée des coûts

Les hôtels de Thaïlande peinent à augmenter les tarifs des chambres dans un contexte de concurrence intense, malgré l’augmentation des coûts opérationnels.

Les hôteliers de Thaïlande, qui avaient déjà exprimé leurs désapprobations au sujet de la proposition du gouvernement de faire payer plus cher les touristes étrangers, se retrouvent dans une situation difficile avec la récente hausse des salaires et le coût de l’électricité en forte augmentation.

Voir : Les hôtels de Thaïlande contre la double tarification pour les touristes étrangers et les locaux

Le mardi 13 septembre, le gouvernement a décidé d’augmenter le salaire minimum à partir d’octobre, tandis que le tarif de l’électricité pour la période septembre-décembre a atteint un niveau record de 4,72 bahts par kilowattheure (unité).

Marisa Sukosol Nunbhakdi, présidente de l’Association des Hôtels Thaïlandais (THA), a déclaré que ces deux dépenses représentent généralement les coûts les plus importants dans les opérations des hôtels.

Mme Marisa a déclaré que même si la plupart des hôtels paient déjà leurs employés à un taux plus élevé que le salaire minimum révisé et n’ont qu’un petit nombre d’employés qui sont employés au salaire de base, un impact indirect finira par se produire lorsque l’écart salarial entre chaque poste sera réduit.

Les hôtels doivent aussi éventuellement augmenter les salaires des travailleurs recevant des salaires moyens pour maintenir l’emploi pendant la pénurie de main-d’œuvre, a-t-elle dit.

Mme Marisa a déclaré que les factures d’électricité, qui représentent le deuxième coût le plus élevé pour les hôteliers, exerceront une pression accrue sur les coûts fixes, en particulier pour les établissements anciens qui ne peuvent se permettre d’investir dans des technologies de pointe en matière d’économie d’énergie ou dont la conception environnementale est médiocre.

« Les coûts d’exploitation explosent alors que le nombre de clients reste modeste », a-t-elle déclaré.

« Les tarifs des chambres et le revenu par chambre disponible sont encore inférieurs de 20 à 30 % aux niveaux d’avant la pandémie. »

Selon l’indice de confiance de la THA, le taux d’occupation moyen en septembre est tombé à 40 % contre 48 % en août, en dessous de la même période de 2019, qui affichait un taux de 63,4 %.

En outre, 61 % des opérateurs hôteliers restent préoccupés par le nombre de touristes internationaux cette année, qui pourrait être inférieur aux prévisions.

Voir : Selon les hôteliers thaïlandais, l’inflation entraînera une baisse du nombre de touristes et des dépenses

Cependant, les hôtels quatre et cinq étoiles pourraient ressentir moins d’impact, car ce segment a dépassé l’industrie en termes de revenus.

Ils ont déjà récupéré plus de 50 % de leurs revenus d’avant la pandémie.

Suksit Suvunditkul, président de la section sud de la THA, a déclaré que les hôtels doivent préparer des plans d’économie d’énergie.

« Pour un hôtel de plus de 200 chambres qui doit utiliser des refroidisseurs pour un système de climatisation, une fois que le moteur démarre, les factures d’électricité coûteront au moins 600 000 bahts (16 208 euros) par mois », a déclaré M. Suksit.

« En termes de gestion de l’énergie, les petits hôtels qui ont un contrôle individuel de l’air dans chaque chambre peuvent mieux gérer le coût. »


Source : Bangkok Post

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.2 / 5. Décompte des votes : 84

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉

Nous sommes désolés que ce billet ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?


Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter

Et vous inscrire à notre Newletter


Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

Avatar photo
LA GAILLARDE 17 septembre 2022 - 19 h 10 min

Qui serait Ok pour faire un test sur une quinzaine d’hôtels (Bangkok et province) afin de comparer les prix des mêmes chambres en début 2019 et aujourd’hui ?
Chiche ? Qu’on rigole un peu.

Réponse

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.