Accueil Connaître La musique folklorique thaïlandaise, le Mor Lam et le Luk Thung

La musique folklorique thaïlandaise, le Mor Lam et le Luk Thung

par Redaction Thaïlande
La musique folklorique thaïlandaise, le Mor Lam et le Luk Thung

Le Mor Lam et le Luk Thung sont les deux grands courants de la musique folklorique thaïlandaise.

Pour découvrir toute la musique thaïlandaise, moderne (variété, rock, reggae, pop…), traditionnelle et folklorique, rendez-vous sur : La Musique Thaïlandaise

Le Mor Lam (en thaï หมอลำ)

C'est la principale musique traditionnelle d'Issan, la région Nord-Est de la Thaïlande (frontalière avec le Laos). Elle comporte plusieurs variantes régionales et des formes modernes.

Le mor lam est née entre le Laos et l'Isan, bien que ses origines viennent probablement des traditions musicales des tribus Tai historiques qui ont migré depuis la Chine vers le sud.


Il y a eu beaucoup de croisement avec la musique indigène, chinoise, Mon-Khmer et les influences indiennes et malaises qui ont également eu un effet marqué sur les danses, les instruments et les mélodies du mor lam.

Depuis la fin des années 1970, elle a été jouée plus souvent en dehors d'Issan grâce aux travailleurs migrants à Bangkok.

Beaucoup de chanteurs de mor lam chantent aussi la musique luk thung de la Thaïlande centrale, et ont produit la forme hybride le "luk thung Issan".

Les instruments traditionnels du Mor Lam sont :

  • le khène: un orgue à bouche, composé d'environ quatorze tubes de bambou;
  • le Nimp: un luth, normalement à trois cordes;
  • les Ching: petites clochettes qui ressemble à des cymbales;
  • la flûte de pan, et les tambourins.

La plupart des artistes modernes utilisent maintenant au moins quelques instruments électriques, le plus souvent un clavier configuré pour sonner comme un Farfisa ( style d'orgue) et guitares électriques.

D'autres instruments occidentaux deviennent également populaires, tels que le saxophone et la batterie.

Exemple de mor lam :


Le Luk thung (en thaï ลูกทุ่ง)

Littéralement luk thung" veut dire  "l'enfant des champs", c'est la forme la plus populaire de "musique country" thaïlandaise.

Ce terme est une abréviation pour "Pleng luk thung" (en thaï เพลงลูกทุ่ง - chanson d'un enfant des champs).

Ces chansons sont un témoignage du dur labeur journalier de la vie des pauvres paysans.

Le tempo est lent, et les chanteurs ont tendance a utiliser un chant expressif à base de nombreux vibratos.

Ce style s'est développé dans la première moitié du XXe siècle, bien que le terme de luk thung ne fût utilisé qu'à partir des années 1960.

Ponsri Woranut et Suraphon Sombatjalern furent les premières vedettes du genre, mixant des influences latines américaines, japonaise, indonésiennes, malaisiennes et, tout particulièrement, des chansons de films américains et de la musique country.

Beaucoup de vedettes du luk thung sont originaires de la ville de Suphanburi, comme la mégastar Pumpuang Duangjan, qui adapta le style luk thung à la pop thaïlandaise des années 1980 (le string) en créant une musique dansante appelée l'électronique lunk thung.

Quand Pompuang mourut en 1992, beaucoup pensèrent que le luk thung allait passer avec elle. Il n'en fut rien, et avec la création de la première station de radio consacrée au lunk thung en 1997, le style revint en force.

Exemple de musique Luk Thung :

Le mélange des genres

Depuis les années 1990 il y a eu de nombreuses interactions entre le luk thung, la musique string (pop thai) et le mor lam.

Des artistes de string se sont mis a chanter du luk thung alors que des chanteurs de luk thung se virent de plus en plus considérés comme des chanteurs de musique pop, avec une évidente accentuation sur la jeunesse et l'apparence physique.

Le mor lam produisit un nouveau genre appelé luk thung Isan ou luk thung Prayuk, qui incorpore les rythmes les plus rapides du mor lam.



Source : Wikipedia

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.6 / 5. Décompte des votes : 5

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce billet.

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉


Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir nos derniers articles sur votre courriel, suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter.


Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.